Le passage de l'été

 

Claire Léost

avis critique résumé photo couverture image livre destins de trois femmes nature en couverture

Excellent

J'ai emprunté ce livre complètement, par hasard, et je suis ressortie totalement conquise par la plume de Claire Léost.

Tout commence avec une femme gare Montparnasse. Hélène se dit que cela fait vingt ans qu'elle évite de passer par cette gare. 
Vingt ans qu'elle a quitté sa Bretagne natale et vingt ans qu'elle n'y a plus remis les pieds. 

Pour comprendre pourquoi, il faut, donc, faire un retour vingt ans en arrière.
En 1994, Hélène était, alors une adolescente. Lycéenne. Promise à devenir institutrice. Comme sa mère. 
Comme sa mère et comme toutes les femmes avant elles, Hélène était destinée à rester dans sa ville, à se marier et à vivre sa vie avec les siens. 
Même son futur époux semble tout trouver. Déjà. Au lycée, Yannick, le plus beau garçon de l'établissement la drague et Hélène n'est pas indifférente à son charme. 
Comme toutes les autres lycéennes.

Mais, voilà, le destin a pris une autre tournure.
Une professeur, Marguerite, débarque dans le lycée d'Hélène. 
Cette professeure, pas comme les autres, débarque dans la Bretagne d'Hélène avec ses talons hauts, son agrégation, sa prestance parisienne et son époux écrivain connu et reconnu.

Marguerite est semblable à une petite pierre responsable d'un éboulement.
Cette professeure, à la recherche de sa mère biologique, voit en Hélène une élève plus que prometteuse. 
Elle se décide à la prendre sous son aile. 
Elle veut qu'Hélène voit plus loin. 
Elle veut qu'Hélène sorte de son cocon breton. 

Et, cela ne fait plaisir à personne ici. Marguerite va vite s'en rendre compte. Elle n'est pas la bienvenue dans cette petite ville de Bretagne. 

En quelques mots, voici le résumé du Passage de l'été de Claire Léost. 
J'ai passé sur quelques événements parce que je ne veux pas vous gâcher la surprise mais sachez que ce livre raconte le destin de trois femmes sur trois générations différentes. 
Chacune de ces femmes se côtoient et chacune d'entre elles vont avoir un effet sur les deux autres. Ces trois femmes vont aussi faire face, chacune à leur tour, face à des difficultés propres à leurs époques et à leur passé. 

Chacune a des attaches en Bretagne mais passe par Paris pour des raisons différentes. 

Le passage de l'été raconte la vie tumultueuse de ses trois femmes qui se débattent contre le destin pour être heureuses à leur façon. 

Claire Léost a écrit un très joli livre qui, je pense, ne laissera personne indifférent. C'est une très belle histoire.
La fin m'a, inévitablement, fait penser à Manon des sources. On retrouve l'art du drame presque grec. Un drame inévitable venu du manque de communication et de compréhension de l'autre. 
Cet autre qui n'est pourtant pas si étranger à soi-même.

En bref, je ne peux que vous conseiller de lire Le passage de l'été si vous en avez l'occasion. C'est vraiment un très beau roman. 

Commentaires

  1. Merci pour la découverte !
    S'il croise mon chemin, il est possible que je tente la lecture.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas ce livre, mais cette histoire de femmes semble intéressante :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je relis Persuasion

Jane, un meurtre suivi d'Une partie rouge

Dôgen : maître Zen