Les visages

 

Jesse Kellerman

avis critique résumé photo couverture fils de Jonathan et Faye Kallerman critique de image couverture roman cercle points

Déçue

J'ai trouvé ce livre dans une boîte à livre et j'étais forcément très intrigué par la couverture, le titre et le résumé.

Ethan Muller raconte, à la première personne du singulier, son histoire qui est, elle-aussi, très singulière.
Ce propriétaire d'une galerie d'art de New-York reçoit l'appel d'un ami qui lui dit avoir trouvé dans des cartons des dessins au crayons d'un homme qui a quitté son appartement sans crier gare/
Cet ami lui dit cette chose : je ne peux pas te décrire ces dessins, il faut que tu viennes les voir.
Un peu agacé mais aussi un peu intrigué, Ethan se rend dans l'appartement abandonné.
Là, il découvre des centaines de dessins de visages (vous l'avez peut-être deviné au titre du roman).
Tous ces dessins se réunissent en une seule oeuvre où aux portraits d'enfants s'ajoute un décor sombre.

Ethan est éberlué.
Ethan est époustouflé.

Il décide d'exposer ses dessins dans sa galerie et le succès est immédiat. Tout le monde crie au génie et Ethan se frotte les mains.

Pourtant, ses dessins vont lui amener bien des ennuis. 
Eh oui, un policier à la retraite, va lui téléphoner pour lui dire qu'il reconnait un de ses enfants. 
Il s'agit d'un enfant retrouvé mort des années auparavant. Un enfant assassiné, et, bien sûr, on a jamais retrouvé le responsable de cet odieux crime.

Alors, Ethan va se mettre à la recherche de l'auteur de ses dessins. 
Car, il le sent l'auteur des dessins est l'auteurs de terribles meurtres...


Comme vous le voyez, le résumé du roman de Jesse Kellerman est franchement captivant.
J'ai, d'ailleurs, adoré tout le début du livre jusqu'à la moitié du roman à peu près.
Je trouvais le livre bien écrit et les personnages comme l'intrigue intéressants. 

Malheureusement, le livre reste toujours sur le même rythme et sur les mêmes questions et à la moitié du livre j'ai fini par me lasser. 
L'histoire n'avançait pas et des passages du passé venait couper le rythme déjà lent de l'histoire.
J'ai, donc, eu beaucoup de mal à m'intéresser à la résolution de l'histoire parce qu'à la fin du livre, plus rien ne m'intriguait. 

Je ressors, donc, déçu de ma lecture et je reste vraiment sur ma faim. Si vous abez lu et aimé ce livre, n'héstez-pas à me le dire en commentaires.

Commentaires

  1. Aha! Il avait fait un gros succès à l'époque où il est sorti, et je l'avais en vue. Après ton commentaire, je ne lui donnerai plus la même priorité si je le vois passer dans une boîte à livres (où je me fournis aussi de temps à autre).
    Je te souhaite une bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis un peu passée à côté de cette lecture. Bon journée à toi

      Supprimer
  2. Bonjour,
    Moi aussi j'avais été très intriguée et au final extrement déçue par ma lecture. Je n'en garde pas un bon souvenir. Je viens de relire ma chronique de l'époque et voici ce que j'avais noté : un sujet qui aurait pu être un petit bijou qui finalement est un caillou sans valeur, qui tombe, tombe, tombe vers les ténèbres d'un lac sans fond et sans matière
    https://exulire.blogspot.com/2015/02/les-visages-jesse-kellerman.html

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Le tango du disparu (Roman graphique)

Mes mauvaises pensées

Hamish MacBeth dans : Petits crimes entre voisins [Tome 9]