Chez soi : une odyssée de l'espace domestique

 

Mona Chollet

essai sociologique résumé avis couverture Sorcières la puissance invaincue des femmes critique de

Un essai très accessible

Après avoir lu et aimé lire Sorcières, la puissance invaincue des femmes, j'avais, bien entendu, très envie de lire d'autres essais de Mona Chollet. 
J'ai, donc, jeté mon dévolu sur Chez soi, une odyssée de l'espace domestique, et, une nouvelle fois j'ai apprécié ma lecture. 

Chez soi est, donc, un essai qui s'interroge sur la notion de "foyer", sur notre manière d"habiter les lieux" et parle aussi de féminisme à travers ses lignes. 

Mona Chollet parle de tout cela d'une manière très accessible et, moi, qui lis peu d'essais, j'apprécie beaucoup ses facultés pédagogiques. 
Mona Chollet a, en effet, une plume très accessible et surtout elle ne se regarde pas écrire. 
Peut-être parce qu'elle est journaliste de presse écrite, l'auteure réussit plus que d'autres essayistes, à ne pas perdre son lecteur avec des notions trop abstraites et des références trop pointues. 

Attention, je ne dis pas que Mona Chollet nous infantilise ou qu'elle nous prend pour des imbéciles.
Loin de là.
Mona Chollet excelle plutôt dans l'art de mettre à la portée de tous ses idées. 
Bien sûr, je ne suis pas toujours d'accord avec ce qu'elle dit dans son essai mais au moins je parviens à comprendre son point de vue qui est toujours très bien argumenté. 

J'ai beaucoup aimé sa manière de parler des domestiques et des chambres de bonnes et de recontextualiser tout cela à l'aune du féminisme. 
Eh oui, que dire d'une domestique qui semble faire fantasmer les patrons bourgeois et se faire jalouser par leurs épouses toutes aussi bourgeoises ?
Que dire de ces chambres de bonnes qui semblent pour le couple bourgeois un objet de débauche alors que la domestique, elle, est plus simplement beaucoup trop fatiguée le soir après sa journée de travail pour décorer son lieu à elle ?
Ceux sont de telles notions qui sont développées dans ce livre. 

J'ai, aussi, beaucoup aimé les références à Virginia Woolf : l'auteure anglaise réclamait "une chambre à soi" et Mona Chollet nous le rappelle avec délice. Virginia Woolf essayait de dompter sa petite voix intérieure qui lui disait qu'elle devrait s'occuper des tâches domestiques plutôt que d'écrire. 
A l'heure où les femmes parlent de plus en plus de leurs charges mentales, ce rappel est plus que bienvenu. 

Je vous rassure Mona Chollet parle aussi de sujets plus actuels : des "tiny house" par exemple ou des actrices qui filment leur quotidien dans leur maison gigantesque par exemple. 

Comme je le disais, Chez soi est un livre très intéressant qui permet de nous interroger sur notre propre notion de maison ou de logis. 
L'intérieur de notre maison reflète notre intérieur nous dit-on quelques fois. 
Pour ma part, je ne suis pas vraiment d''accord avec un tel adage mais Chez soi est l'occasion de nous questionner sur notre façon d'habiter et j'ai trouvé cet essai vraiment formidable.
 
Envie de lire ?

Commentaires

  1. Ah oui j'avoue que de ce que tu en dis ça semble très intéressant

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Voici le commentaire de Marie du Blog Bonheur du jour :

      "Je viens juste de lire ce livre (je l'ai rendu la semaine dernière à la bibliothèque). J'ai beaucoup aimé cette façon de parler de nos intérieurs : la maison, mais aussi ce qui est à l'intérieur de nous. La réflexion de Mona Chollet est très intéressante et j'ai aimé aussi la référence à Virginia Woolf qui est mon écrivain préféré."

      Pour la retrouver sur son très joli blog :
      http://bonheurdujour.blogspirit.com/
      (Un blog qui fait du bien)

      Supprimer
  3. Un essai que j'ai envie de lire également ! Ce n'était pas le premier que j'avais en tête, mais ton retour dessus me rend tout de même curieuse :)

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Gaëtane,
    Je note cet essaie. J'ai reçu celui sur les socières, il faut que j'aille le récupérer à la bibliothèque, bisettes

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Sœurs de sable

Frangine

L'amitié est un cadeau à se faire