Henri VIII : le pouvoir par la force

 

Bernard Cottret

avis image critique résumé photo couverture biographie payot anne Boleyn

Survole beaucoup

J'aime toujours beaucoup lire des biographies historiques car je trouve que cela reste un excellent moyen d'apprendre l'histoire sans même s'en rendre compte. 
Il y a quelques années, j'avais adoré regarder la série les Tudors avec l'excellent Jonathan Rhys-Mayer et le tout aussi bon Henry Cavill. 
Et, c'est, donc, tout naturellement que je suis allée vers une biographie de Henri VIII. Comme souvent, je l'ai empruntée dans une bibliothèque municipale que je fréquente régulièrement : je ne le dirai jamais assez : allez en bibliothèque !
 
Du côté des bonnes choses, j'ai beaucoup aimé le fait que Bernard Cottret parle plus politique que des épouses de Henri VIII. 
C'était vraiment très intéressant de ce point de vue. 
J'ai aimé le fait qu'il remette le schisme dans son contexte et en montrant que la cause de ce schisme n'est pas seulement Anne Boleyn. 
Eh oui, on réduit cette réforme en disant que c'est parce que le roi voulait divorcer de Catherine d'Aragon mais Bernard Cottret réaffirme que cela est un peu plus complexe qu'une simple histoire sentimentale. 
 
J'étais un peu plus étonnée par le fait que l'auteur nous dise que Henri VIII n'était pas un homme à femmes et loin de là.
Il faut dire que le fait qu'il ait eu six épouses et en ait décapité deux d'entre elles ne plaidaient pas franchement en sa faveur. 
Mais, Bernard Cottret nous montre, encore une fois, qu'il faut aller plus loin que les images que nous avons de ce roi anglais.

J'ai, donc, beaucoup aimé ma lecture même si j'aurais aimé voir plus de sujets approfondis. Par exemple, la relation entre Henri VIII et Thomas More me passionne et j'ai trouvé que Bernard Cottret ne faisait que la survoler. 
Thomas More était, tout de même, comme un  grand frère pour Henri VIII avant d'être nommé chancelier puis d'être tout simplement exécuté par le roi (beaucoup de proches de Henri VIII ont fini ainsi). 

En bref, Le pouvoir par la force est une excellente biographie pour tous ceux qui veulent une première approche de Henri VIII.

Commentaires

  1. C'est totalement le genre de livre que j'adorerais lire, mais que je ne prends pas le temps de lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, je peux comprendre. Pour m'obliger à lire ce genre de livres, je les emprunte en Bibliothèque comme cela je dois vite les lire avant de les rendre ;p

      Supprimer
  2. Ce roman a l'air très intéressant. Je connais peu l'histoire d'Henri VIII, hormis ce qui concerne Anne Boleyn, et ce roman peut effectivement être, comme tu le dis, une bonne façon d'apprendre l'histoire sans s'en rendre compte.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Le tango du disparu (Roman graphique)

Mes mauvaises pensées

Hamish MacBeth dans : Petits crimes entre voisins [Tome 9]