Le bal des folles

 

Victoria Mas 

avis critique résumé photo couverture image Albin Michel résumé chronique littéraire

Excellent !

J'avais énormément entendu parler de ce roman : Le bal des folles de Victoria Mas. Il avait eu un gros succès en librairie et il avait aussi reçu le prix Renaudot des lycées en 2019.
Et, ce n'est pas étonnant : le bal des folles est un très joli livre que j'ai tout simplement adoré lire. 

Dans Le bal des folles, l'action se déroule en grande partie à La Salpêtrière au XIXe siècle. A cette époque, Charcot fait des recherches sur l'hystérie féminine et les pensionnaires de l'hôpital sont toutes considérées comme folles pour d'étranges raisons. 
Par exemple, Eugénie, fille dune excellente famille qui n'a pas sa langue dans la poche y est envoyée parce qu'elle voit les morts et parce qu'elle a eu l'envie de partager son "don" avec sa famille. En lisant cela, vous allez peut-être vous dire qu'Eugénie est bel et bien folle mais je peux vous assurer que la jeune femme est plus saine d'esprit que la majorité des personnes qu'elle côtoyaient à l'extérieur de La Salpêtrière. 
Dans cet hôpital, on va croiser Louise enfermée après avoir été violée par son oncle. 
Il y a aussi Thérèse une femme qui s'est prostituée "par amour" pour son époux.
Mais, à La Salpêtrière, il y a aussi Geneviève. Geneviève c'est l'infirmière qui s'occupe de ses femmes. Elle idolâtre Charcot. Elle peut paraitre dure aux yeux des "résidentes" de l’hôpital mais derrière cette façade, se cache une blessure qui la meurtrit.

Lorsque Eugénie arrive à son corps défendant à La Salpêtrière, une grande effervescence y règne. Eh oui, c'est bientôt le bal des folles.
Une fois par an, les bourgeois parisiens viennent dans l'hôpital pour une soirée dansante près de celles qu'on déclare comme folles.
De bon goût, n'est-ce pas ?

Au XIXe siècle, il est considéré comme normal d'exposer les fous. Tout le roman va nous emmener dans la vie quotidienne de ces femmes que l'on considère comme folles mais qui sont surtout touchantes, drôles et attachantes.
Des femmes dont on a eu envie de se débarrasser et qui doivent vivre sans espoir de sortir de leur prison hospitalière.
 
J'ai adoré ce livre.
J'ai trouvé que Victoria Mas avait créé de très jolis personnages. J'ai adoré chacun d'entre eux.
Il y a un peu de tout dans ce livre : des moments attendrissants et des moments révoltants. Les histoires de ces femmes sont très bien retranscrites.
Je pense que vous ne resterez pas insensibles aux histoires de Geneviève, Louise et Thérèse et bien sûr d'Eugénie. L'histoire de cette dernière est celle qui m'a le plus révoltée. On voit comment cette femme intelligente se fait manipuler et enfermer simplement parce qu'elle ne réfléchit pas comme les autres.

Encore une fois, le bal des folles est un roman réussi !

Commentaires

  1. Effectivement, c'est de bon goût cette histoire de bal 😅
    En tout cas, l'histoire du don d'Eugénie m'intrigue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui ;p
      J'ai trouvé que Victoria Mas avait vraiment bien décrit la situation et l'histoire d'Eugénie !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11