Goodbye, Loretta

 

 Shawn Vestal

image avis critique photo couverture résumé Albin Michel Terres d'Amériques

Un peu déçue !

J'ai choisi de lire ce roman grâce à sa quatrième de couverture. Le résumé nous parle, en effet, d'une jeune femme de quinze ans qui s'appelle Loretta.
Loretta a une particularité : elle vit au sein de la communauté des mormons. 
Pas facile, donc, pour cette jeune femme de s'amuser. 
Ses parents la surveillent d'autant plus que Loretta est une très jolie jeune fille.

Et, comme beaucoup de jeunes filles, Loretta a un petit ami et elle fait donc le mur pour le rejoindre.
Malheureusement pour Loretta, elle se fait prendre.
Et, ses parents ne trouvent pas d'autres moyens pou mettre un terme à cette relation que de marier Loretta de force à un homme qui a trente ans de plus qu'elle et qui est déjà marié !
Eh oui, la polygamie est chose assez courante dans la communauté de Loretta.

Loretta n'a pas d'autres rêves à présent que celui de fuir !

J'avais très envie de lire ce roman parce qu'il parlait de la communauté des mormons et c'est une communauté qui est, tout de même, assez fascinante.
J'avais aussi très envie de découvrir cette héroïne qui change un peu des héroïnes habituelles. De même, l'action se passant en 1974, j'avais envie de vivre par procuration les années 1970.

J'ai, malheureusement, été assez déçu par le fait que ce livre multiplie les points de vue. Nous avons le point de vue d'un jeune garçon proche de Loretta et qui ne fait pas parti de cette communauté. 
Et, j'ai trouvé que ce point de vue ralentissait l'action. J'ai même trouvé certains passages carrément ennuyeux. 
On a aussi le point de vue  et la vie d'un cascadeur. On comprend, à la fin du roman, pourquoi nous avons ces chapitres mais, en attendant, quel ennui que de lire ces passages !
J'aurais préféré que l'action se concentre sur Loretta qui est (selon moi) un personnage bien plus intéressant. 
De même, le road-trip des personnages m'a paru assez grotesque et, à ce moment là, du roman, j'avoue que l'auteur m'avait déjà perdu et que je n'ai lu la fin de l’histoire que pour voir si la fin du livre rattrapait le reste du roman.

Pour moi, Goodbye, Loretta, est, donc, un roman qui n'a pas vraiment tenu ses promesses. 
N'hésitez-pas à me dire, en commentaires, si vous avez aimé ce livre !

 

Commentaires

  1. Je n'ai jamais lu ce livre mais dommage qu'il t'ai déçue !

    RépondreSupprimer
  2. Ah mince, dommage. Le sujet était très intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui. La communauté mormonne est un sujet intéressant et malheureusement je trouve que le livre ne va pas jusqu'au fond du sujet.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Premier sang

Le Dr March marie ses filles

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je relis Orgueil et préjugés