Un poisson sur la lune

 

David Vann 
 
lecture roman avis critique résumé Gallmeister roman noir suicide
 
Un roman passionnant !
 
Comme vous le savez peut-être, David Vann a décliné en plusieurs romans ses pensées au sujet du suicide de son père.
Grâce à l'écriture, il essaie d'exorciser ces démons et de refaire en quelque sorte son histoire.
Cela donne des romans très forts mais aussi des romans très noirs !
 
 Je me suis plongée dans Un poisson sur la lune en me demandant ce que David Vann nous réservait cette fois-ci.
Et, je ne suis pas déçue !
Da
David Vann met, une nouvelle fois, en scène son père, Jim. Ce dernier essaie de se sortir de la dépression qui le ronge.
Son père sait qu'il subit les conséquences de ces actions : ainsi, il vient de divorcer pour la deuxième fois. Et, pour la deuxième fois, le divorce est la conséquence de ses (nombreuses) aventures extra-conjugales. 
Le père de David Vann va aussi voir le psychiatre une fois par semaine et s'assomme de temps en temps d'anti-dépresseurs.
Pour l'aider à remonter la pense, Jim peut compter sur son frère et même sur son ex-femme...

Le frère de Jim va ainsi vivre avec Jim quelques jours. Et, pendant ces quelques jours, il va essayer de le surveiller et de tenir éloigner les armes que son frère possède de don frère...
Il va aussi devoir supporter les paroles de Jim qui ne cesse de parler de suicide et de la possibilité de tuer son ex-femme et ses enfants avant de suicider.
Des paroles d'autant plus terribles que le frère de Jim sait que Jim est capable de le faire !


Comme vous pouvez le voir en lisant ce court résumé d'Un poisson sur la lune, le livre est très dur à lire. 
David Vann met dans la bouche de son père des paroles terribles, horribles et malheureusement prophétiques.
David Vann essaie de nous faire rentrer dans la tête d'un homme complètement dépressif qui a des pulsions suicidaires voire meurtrières.
C'est, donc, un roman fort qui ne laisse pas indifférent. 
Jusqu'au bout, nous nous demandons si Jim va réussir à se sortir de cette dépression. Et, je trouve que David Vann réussit bien à nous montrer que la dépression dévore tout et que, malgré la volonté du personnage principal et de son entourage, une seule fin semble possible.

J'ai beaucoup aimé lire ce roman que j'ai trouvé d'une profonde sincérité. 
Ce n'est, bien sûr, pas un roman à lire en cas de déprime mais je pense que c'est un roman qui pourra toucher énormément de personnes grâce à son sujet et grâce à la plume de David Vann.
 
 

Commentaires

  1. C'est sûr que ce roman semble dur à lire parce que ça n'a pas l'air facile d'autant plus que l'auteur parle de son père.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un livre très dur à lire. Je l'ai aimé mais il faut avoir le cœur bien accroché par moment.

      Supprimer
  2. Je viens d'emprunter Sukkwan Island et dès les premières pages, j'adore.
    Vu que le poisson sur la lune est aussi a ma bibliothèque, il sera dans mes prochaines lectures. Merci pour cette nouvelle découverte.
    Bisous et bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Carole. Je suis très contente que tu aimes. J'aimerais beaucoup connaitre ton avis dessus et sur la deuxième partie du roman... Je n'en dis pas plus.
      Bonne lecture à toi ! Bisous

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11