La chambre écarlate


Nicci French




photo de couverture image critique roman thriller

Bien mais ...


J'avais lu plusieurs livres de Nicci French pendant mon adolescence (donc cela fait un petit grand moment déjà) et j'en gardais un assez bon souvenir.
Pour ceux qui l'ignorent Nicci French est le pseudonyme d'un couple d'écrivains : Nicci Gerrard et Sean French qui écrivent donc leurs romans à quatre mains.

Je suis retombée, un peu, par hasard sur le roman : La chambre écarlate et n'ai pas pu m'empêcher de le lire.

Ce roman commence avec une jeune psychiatre de Londres : Kit. Cette dernière est appelée par des policiers qui veulent lui faire dire que l'homme qu'ils ont arrêté est en garde à vue. Cet homme : Michael Doll n'a pas grand chose pour lui. 
Il vit dans un taudis et était près d'écoles.

Après plusieurs minutes d'entretiens, Kit est formelle : Michael Doll n'est pas un criminel. Les policiers sont furieux et mettent alors une incroyable pression sur Michael.
Tant est si bien que l'impensable se produit : Kit est blessé par Michael...

Quelques mois plus tard, alors que Kit se remet paisiblement et qu'elle retrouve son travail, les même policiers viennent la voir.
Une sans-abri est retrouvée morte... Et le principal suspect est Michael !

Contre toutes attentes, Kit accepte de le revoir Michael et d'aider la police.

Je dois dire que j'ai plutôt apprécié ce roman mais qu'il m'a manqué un petit quelque chose pour que je plonge à fond dans cette histoire.
Dès le début du roman, on se doute que même si Doll a toutes les apparences contre lui, il n'est pas le coupable.
Déjà, c'est un peut dérangeant.

Ensuite, les meurtriers apparaissent trop tard dans le roman. 
Dans les romans policiers et thrillers, j'aime pouvoir échafauder des hypothèses tout au long de ma lecture seulement il y a trop peu de suspect pour que nous puissions faire de telles hypothèses !
Enfin, la vie privée de Kit prend beaucoup trop de place dans le roman. Nous avons beaucoup de scènes de la vie de Kit, du possible amant de Kit, des amis de Kit et de l'ex-conjoint de Kit,...
Toutes ces scènes sont assez inutiles et je n'avais qu'une hâte : retourner à l'enquête.

Malgré ces défauts, je n'ai pas détesté ce roman. 
La fin est assez surprenante.
L'enquête se déroule tant bien que mal.
Pour résumer, l'idée de base est bonne mais il y a trop de longueurs qui ont fini par m'ennuyer.

J'avoue que je n'avais pas ce souvenir de mes précédentes lectures de Nicci French. J'avais, au contraire, l'impression que ces auteurs écrivaient des thrillers assez prenants. Peut-être suis-je tombée sur le mauvais livre ou peut-être suis-je devenue plus exigeante...
Je l'ignore mais je me demande si je ne vais pas relire un des livres que j'avais lu pour voir...

Et vous ? Aimez-vous les romans de Nicci French ?


Commentaires

  1. Merci pour la découverte je ne connaissais pas du tout.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Pass sanitaire et Bibliothèques : Pourquoi je suis en colère