Le voyage d'Anna


Henri Gougaud

seuil conte avis critique blog lecture image photo de couverture

 

Un très joli conte !

J'ai choisi ce roman grâce à sa couverture qui me faisait penser à un conte de fée. 
Et cette promesse de conte de fée se réalise à la lecture.

Pourtant, l'histoire commence très mal !
Servante dans une famille, Anna voit son maître se faire massacrer devant ses yeux. Le crime de son maitre ? Être protestant !

Et, à Prague, au XVIIe siècle, être protestant est un crime.

La femme de son maître est elle partie en voyant les hommes massacrés son époux.
Dans la maison, près du corps de son maître, Anna voit l'enfant de ce dernier. Son bébé seul et sans défense.

Anna hésite...
Elle sait qu'un tel enfant ne serait qu'une charge. 
Elle sait aussi que si les habitants du village savent que le bébé est toujours vivant... il serait tué sur le champ.
Anna ne peut déclarer que ce bébé est le sien... Personne ne serait dupe.

Comme je l'ai dit, Anna hésite !

Et, elle va finir par prendre ce bébé avec elle. 
Ce faisant, elle n'a plus le choix : elle doit fuir !


Eh bien, voici une lecture qui m'a effectivement fait voyager. J'ai adoré ce petit roman qui oscille entre conte et roman historique.
Le personnage d'Anna est un très joli personnage mais l'histoire est très bien servi par des personnages secondaires aussi touchants.
Certains personnages sont, de prime abord, très durs et se dévoilent par la suite.

Comme je l'ai dit, c'est un court roman que j'ai adoré et une lecture que je vous recommande.



Commentaires

  1. Je réalise que cela fait longtemps que je n'ai pas lu de romans historiques, ou du moins dans l'Histoire, et ça me manque... Bonne semaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était vraiment pas mal comme livre. Bon week-end à toi 😊

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Pass sanitaire et Bibliothèques : Pourquoi je suis en colère