La vie parfaite


Silvia Avallone

photo de couverture avis critique image Liana levi

Un excellent roman !

Voici un roman qui était dans les coups de cœur de mes bibliothécaires et que j'avais très envie de lire en lisant la quatrième du couverture.

Le roman raconte l'histoire de deux femmes. Une est Adèle, une adolescente enceinte qui a décidé de faire adopter son enfant lorsqu'il sera né.
La deuxième femme est Dora, une professeure mariée qui un désir fou d'enfant. 

Nous suivons ces deux femmes parallèlement : entre colère, peur et douleur,...

Adèle, tout d'abord, s'est donc retrouvée enceinte sans le vouloir. L'adolescente a, de plus, une vie difficile : son père était en prison. Sa mère est là sans vraiment s'occuper de sa fille. Et son petit-ami est parti lorsqu'elle lui a dit être enceinte.
Si, elle prend, d'abord, son état comme un jeu. Adèle va comprendre, au fur et à mesure, qu'elle doit faire des choix et un choix très difficile.
Sachant pertinemment qu'elle ne pourra pas offrir un foyer à son enfant, Adèle souhaite le faire adopter.

De son côté, Dora souffre de ne pouvoir être enceinte.
Elle a pourtant tout essayé pour l'être.
Ce désir d'enfant la mène à la folie et à la quasi destruction de son couple : Dora est amère, insulte les femmes enceintes surtout quand ces femmes sont ses amies, et souhaite le malheur à tous ceux qui ont des enfants.

Eh bien, je peux vous dire que Silvia Avallone est une auteure que je ne connaissais pas mais que c'est une auteure que je vais relire.
Ce roman est une totale réussite.
C'est un roman contemporain, dure qui traite de sujets très difficiles mais qui arrive à trouver les mots pour nous faire suivre l'histoire de ces deux femmes au destin opposé.


On passe par tous les sentiments dans ce roman. On trouve les personnages attachants, détestables, étranges, etc... mais on les trouve surtout très humains !




  • J'ai adoré ce roman tout simplement !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Premier sang

Le Dr March marie ses filles

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je relis Orgueil et préjugés