La mégère apprivoisée


Shakespeare


image photo théatre pièce couverture critique avis

Magnifique !



Il y a quelques temps, je vous ai parlé de Vinegar girl d'Anne Tyler. Ce roman est une réécriture de la pièce de théâtre de William Shakespeare mais comme je n'avais pas lu cette comédie du grand dramaturge anglais, je n'avais pas saisi tous les clins d’œil.

C'est donc chose réparée puisque je viens de terminer cette pièce de théâtre.

Chose peu ordinaire : Au début de la pièce, nous avons le droit à un prologue où un étameur est victime d'une farce bien cruelle.
Ce dernier s'étant endormi ivre mort, un Lord et sa suite le trouve lors d'une partie de chasse.
À son réveil, il est décidé qu'on lui fera croire qu'il est un lui-même un noble ayant épouse et richesses.
On lui annonce aussi qu'une pièce de théâtre va être donné en son honneur.

Cette pièce... vous l'avez deviné, il s'agit de la mégère apprivoisée !

La mégère c'est la fille aînée de Padoue, un riche aristocrate : Catharina. Une jeune femme au mauvais caractère d'après tout le monde.
 Padoue l'a décidé avant de donner à marier sa plus jeune fille, Bianca, il mariera Catharina. Les amoureux de Bianca sont légions.
Ceux de Catharina inexistants...

Mais Petruchio arrive alors en ville et demande la main de Catharina.
Il commence alors à "dresser" la jeune femme.

Comme beaucoup de lecteurs, je pense, j'ai lu beaucoup de tragédies de Shakespeare. Et, à  l'inverse, j'ai beaucoup moins lu ces comédies.
Je me suis donc demandée si la magie allait opérer de la même façon avec cette pièce de théâtre.
Et, je dois dire que j'ai été charmé par cette comédie. C'est drôle, léger et ironique.

  1. J'ai été complètement conquise par cette pièce de théâtre qui m'a permis de découvrir une autre facette de Shakespeare.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Pass sanitaire et Bibliothèques : Pourquoi je suis en colère

L'age d'or [Tome 1]