Passé sous silence


Anne Perry 


photo de couverture 10/18 avis critique grands détectives  traduit par Elisabeth kern


Un plaisir de retrouver les personnages d'Anne Perry !


Après avoir enchaîné pendant quelques semaines les romans de la série "Monk" d'Anne Perry, j'avais décidé de faire une petite pause qui aura duré...à peu près trois mois je pense.
Me revoici donc reparti avec Passé sous silence et inutile de vous dire que j'étais ravie de retrouver les personnages d'Anne Perry.

William Monk et Hester vivent leurs premiers mois en tant que jeunes mariés et j'ai beaucoup aimé les découvrir un peu autrement.
On sent qu'ils doivent apprendre à redéfinir leur relation. Ils se confrontent moins qu'avant (et tant mieux car leurs chamailleries pouvaient être un peu lassantes) et s'apprivoisent au fur et à mesure. On sent surtout que chacun d'entre eux veut rendre l'autre heureux et cela nous donne un très beau couple.

Mais Oliver Rathbone est tout de même là et cela m'a rassuré de voir que ce personnage n'avait pas été laissé de côté ! Par contre, je suis un peu déçue de ne pas avoir Evan dans ce roman. J'espère le retrouver dans les prochains romans de la série...
De même, j'ai été un peu déçue que William Monk ne cherche plus à creuser son passé...

Mais, me direz-vous, y a t-il une enquête policière dans ce roman policier ?
Mais oui, rassurez-vous !

William Monk reçoit Lucius Stourbridge qui lui conte une histoire étrange : sa fiancée est partie au beau milieu de leur fête de fiançailles.
Depuis, nul ne l'a revu.
Cette fiancée, Miriam, semblait être partie de la maison complètement effrayée. Mais personne n'est capable de dire ce qui a bien pu l'effrayer.
Monk, attendri par ce jeune fiancé, prend l'affaire en main bien qu'il ait peur que la fiancée ait tout simplement changé d'avis.

De fil en aiguilles, Monk va découvrir une histoire bien plus complexe : un valet assassiné, des vols de médicaments, un autre meurtre,...
Monk aidé de son épouse Hester et leur ami Oliver va devoir user de toute son intelligence pour résoudre cette affaire hors norme...

Je suis un embêtée pour parler de l'enquête policière : j'ai vraiment adoré l'énigme qui nous ait posé. J'ai trouvé le postulat de départ très intéressant mais le hic vient de la résolution. 
La solution vient complètement comme un cheveu sur la soupe et je reste dubitative concernant la fin de l'histoire.
Je trouve cela vraiment dommage car comme je l'ai dit l'enquête était très intéressante comme toutes les parties se déroulant durant le procès... mais la fin est très décevante
Anne  Perry n'est pas Agatha Christie bien sûr ! Elle met plus en scène la justice que l'enquête policière mais la fin est tellement sans queue ni tête que j'ai dû mal  dire que j'ai complètement apprécié ce roman.

j'ai donc beaucoup aimé retrouvé des personnages que j'apprécie beaucoup mais eu un peu plus de mal avec la résolution de l'enquête.
Mais pas d’inquiétude, je me suis déjà procurée la suite des aventure de Monk et Cie et je compte bien la lire rapidement !

Commentaires

  1. Ca fait toujours plaisir de se relancer dans une série qu'on aime comme ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'adore ;p et je viens d'en finir un autre... Encore une chronique de prévue ;p

      Supprimer
  2. Voilà une auteure dont j'ai les premiers tomes de la saga des Pitt dans ma bibliothèque, il faut que je m'y remette, je n'ai lu que le premier :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va falloir que je commence cette autre saga aussi. Tu as aimé le 1er tome?

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je relis Persuasion

Jane, un meurtre suivi d'Une partie rouge

Lettres anglaises : une promenade littéraire de Shakespeare à Le Carré