Chambre 12


Pascal Garnier


photo de couverture avis critique flammarion

Un roman poétique !


Voici un auteur que j'avais très envie de découvrir. j'ai, en effet, beaucoup entendu parler de Pascal Garnier et je ne l'avais, avant ce roman, jamais lu !
C'est chose faite maintenant et si ce roman ne m'a pas entièrement enchanté, il m'a donné l'envie d'en découvrir plus sur son auteur.

Le héros de ce roman s'appelle Charles et il est veilleur de nuit dans un hôtel. Inutile de vous dire que son métier est loin d'être trépidant puisque mises à part dire "bonsoir", Charles ne fait pas grand chose.
Charles voit du monde, leur parle un peu mais personne ne l'écoute beaucoup. 

Jusqu'au jour où....

Jusqu'au jour où une femme arrive. Manteau blanc. Lunettes de soleil. La locataire de la chambre ne passe pas inaperçu et n'en a pas fini d'intriguer Charles.

Et puis, Charles a aussi des amis avec qui il joue au loto de temps en temps. 

Pascal Garnier raconte avec simplicité la vie de ce héros ordinaire. Car si un mot peut définir Charles, c'est aussi celui-là : simplicité !
On ne peut pas dire qu'il se passe grand choses dans ce roman et pourtant Pascal Garnier réussit à nous faire nous intéresser à la vie de ce veilleur de nuit.

J'avoue avoir été surprise par la tournure du roman
Alors surtout : Ne lisez pas la suite de ma chronique si vous avez envie de lire ce roman car cela vous gâcherait la lecture !
Car la surprise a été de taille.
Peut-être justement parce que je ne connaissais pas Pascal Garnier avant. Il m'a emmené là où je ne m'y attendais pas. 
On croit à une jolie histoire d'amour et on va vers le désespoir,...
On croit à des vacances et on va vers la tragédie,...
On croit connaitre des personnages et on comprend ce qu'ils ont fait ! Les personnages qu'on aimait se révèlent sombres.
Et la fin !!!
J'ai relu plusieurs fois cette fin pour être sûre d'avoir bien compris. La fin est surprenante, cynique, grinçante. En un mot : étonnante !

J'ai donc beaucoup apprécié toutes les surprises que m'a apporté ce roman et pourtant il m'a manqué ce petit quelque chose pour pleinement l'adorer.
Je ne saurais même pas vous dire ce qui m'a manqué (si ce n'est que le roman est très court et que je suis restée un peu sur ma faim) mais il m'a manqué un petit plus, on va dire.
En tout cas, je vais essayer de relire Pascal Garnier afin de me faire un avis plus approfondi sur cet auteur.
Alors comme souvent, je vais vous demander de me dire si vous avez apprécié cet auteur et quels livres vous me conseillez.



Commentaires

  1. Ah c'est sympa du coup que ça n'ait pas pris la tournure que tu attendais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La fin me laisse un peu... dubitative mais sinon j'ai beaucoup aimé être étonnée.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Cet été-là

Les jeux des garçons

Nid de guêpes