Scandale et calomnie


Anne Perry


photo de couverture avis critique traduction d'Alexis Champon grands détectives éditions 10/18 isbn 2-264-03209-X


Un excellent roman !


Eh oui !
J'enchaîne... J'enchaîne. 

Malgré ma légère déception avec le tome précédent, je renouvelle ma confiance en la série William Monk d'Anne Perry.

Et j'ai bien fait car j'ai dévoré ce roman... Tout simplement...

Il commence un peu différemment des autres puisque c'est Oliver Rathbone qui a l'honneur d'ouvrir le roman. Et cet honneur s'ajoute à celui fictif qu'il vient de recevoir : il s'est tout simplement fait adouber par la reine.
Veuillez l'appeler Sir Oliver Rathbone dorénavant.

Et, il s'apprête à recevoir une comtesse : Zorah Rostova qui souhaite qu'il la représente dans un procès pour calomnie. 
Calomnie qu'elle réitère : elle accuse tout simplement Gisela l'épouse du prince Friedrich, héritier déchu d'un petit état allemand, de l'avoir assassiné.

Gisela et Friedrich : leur histoire d'amour est pourtant connu par tous... Friedrich a tout simplement renoncé au trône pour épouser Gisela. Ils vivaient donc en totale harmonie à Venise. Mais, il semble que les partisans d'une non-réunification de l'état allemand auraient eu l'idée de faire revenir Friedrich au pouvoir. 
Et que Friedrich pourrait être prêt cette fois à abandonner son épouse. C'est l'hypothèse que formule la comtesse Zorah devant un Oliver Rathbone abasourdi. De plus, elle la soupçonne de l'avoir empoisonné après qu'il ait subi un accident de cheval dans la demeure de Lord et Lady Wellborough en Angleterre.

Autant vous dire qu'Oliver Rathbone a, à peu près, tout à perdre et absolument rien à gagner en défendant la comtesse.
Gisela est tout simplement vue par tous comme une héroïne tragique d'une histoire d'amour dramatique. Absolument personne n'est prêt à croire que Zohra pense vraiment ce qu'elle dit. 
Et pourtant Sir Oliver va accepter de la représenter et de la défendre.

Même Monk et Hester vont penser qu'il a perdu la tête. Mais, ils vont bien sûr tous les deux l'aider à découvrir la vérité. 
Le problème c'est que tout ce que découvre Monk est plutôt favorable à l'accusation qu'à la défense. 

L'affaire est plus que corsée pour nos trois protagonistes. Pour mon plus grand plaisir : j'ai tout simplement tout adoré ! J'ai beaucoup aimé les histoires politiques qui ne font que nous embrouiller l'esprit et qui nous donnent beaucoup beaucoup vraiment beaucoup de fil à retordre pour déméler le vrai du faux.
J'ai beaucoup aimé la révélation de tous ces faux-semblants pendant le procès. La psychologie des personnages principaux est bien fouillé et on est étonné de page en page. On se demande vraiment qui croire. Les personnages ne sont ni noirs ni blancs et ça, c'est un vrai plaisir à lire.

En point bonus, on a une jolie histoire d'amour en filigrane que j'ai également beaucoup aimé (que voulez-vous j'ai un cœur d’artichaut).

Et Monk ressent pas mal de pointes de jalousie en voyant à quel point Hester apprécie Oliver. Bon, j'espère que le triangle amoureux ne sera pas trop développé et que Monk va enfin se faire à l'idée qu'il aime Hester...

Il ne me reste donc plus qu'à me procurer la suite des aventures de Monk et à la dévorer maintenant. J'adore cette série... Tout simplement...


Commentaires

  1. aaah tu continues rapidement et toujours un bon moment, que demander de plus ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'enchaîne vraiment en ce moment et j'aime toujours autant ! Je ne demande rien de plus tu as bien raison.

      Supprimer
  2. Il faut vraiment que je lise cette saga! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as l'occasion, il y a vraiment de très bons tomes dans le début de cette saga en tout cas.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Celle que je suis

Sans passer par la case départ

L'embarras du choix