Sans titre


Valérie Gans


Photo de couverture avis critique JC Lattes peinture roman

Un très bon roman !


Egon, le compagnon de Charles, est mort.
Et Egon était peintre : un peintre qui a eu un petit succès avec une série de portraits où la laideur est au premier plan.
Malheureusement pour Egon sa côte de popularité est vite redescendue. Il vivait désormais plus au moins au crochet de son compagnon.

Charles travaille en tant que chirurgien esthétique et gagne plutôt bien sa vie. 
Egon, lui, va plutôt bien gagner sa mort car dès que sa disparition est connue, sa peinture est remise au centre de l'activité artistique. 
Le galėriste, qui l'avait viré, semble enfin vouloir prendre soin d'Egon : il va tout faire pour vendre toutes les œuvres d'Egon et pour garder l'attention médiatique sur ce peintre mort.

Charles est, tout d'abord, réticent à l'idée de profiter de la mort de son compagnon.
Et lorsqu'une jeune femme Chloé apparaît dans son cabinet de chirurgien esthétique, Charles va remettre bien des choses en question.
Chloé est tout simplement une bombe, une superbe femme qui est analyste financière et qui sait qu'elle n'est pas prise au sérieux à cause de son physique de rêve.
Elle demande, donc, à Charles de l'amochir.
Un comble pour ce chirurgien esthétique...

Mais en y réfléchissant bien, Egon ne disait-il pas que la beauté ennuyait ?

Charles et Chloé vont avoir alors une idée folle : ouvrir un cabinet de chirurgie esthétique où ne règne plus le culte de la beauté mais plutôt le culte de la singularité.
Une sacré différence n'est ce pas ?

J'ai adoré ce roman ! Il y a tout d'abord une véritable critique du marché de l'art et des médias mais surtout il y a de grosses surprises tout au long de ce roman. Nous allons de decouvertes en decouvertes et la psychologie des personnages est superbement décrite.

Malgré leurs défauts, les personnages sont attachants et très humains. On les comprend parfaitement tant Valérie Gans s'est attachée à mettre la psychologie des personnages en avant.

Le seul petit bémol que je mettrais est sur la fin : j'ai eu l'impression que l'auteure avait voulu se débarrasser de ses perssonnages. C'est vraiment très dommage car comme je l'ai dit auparavant les personnages sont vraiment attachants.

Mais je le répète aussi : ce roman est superbe. J'ai donc quasiment tout aimé et je ne peux que vous le conseiller. 
C'est une auteure que je viens de découvrir et que j'ai maintenant envie de connaître.

Commentaires

  1. Oh super tout ça et vraiment intrigant aussi ! Contente que tu ais eu une belle surprise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une très jolie surprise oui ! Je me suis laissée emporter par l'histoire.

      Supprimer
  2. L'idée de base de ce roman semble en effet très originale !
    Je n'ai encore jamais lu cette auteure même si son roman Le bruit des silences est dans ma PAL. En tout cas, tu m'as donné envie de découvrir sa plume !
    PS : j'ai de plus en plus de mal à te laisser des commentaires car le système Recaptcha me bloque souvent et je passe un temps fou à chercher des feux de signalisation ou des voitures sur des images avant de pouvoir valider mon message.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me note Le bruit des silences pour découvrir cette auteure alors. J'ai vraiment beaucoup aimé. Elle nous emmène là où on ne pense pas aller... J'ai vraiment été surprise par certains passages. On se fait assez manipuler tout au long de notre lecture ;p

      Je ne savais même pas que blogger mettait un système Recaptcha... je ne dois pas l'avoir comme il s'agit de mon blog. Désolée... je comprends que cela soit (très) pénible. Je vais essayer de voir si il y a un moyen de le retirer.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11