Bazaar


Julien Cabocel


photo de couverture critique avis l'iconoclaste roman isbn 978-2-37880-021-5


Un voyage onirique !


En ce moment, je suis dans une période où j'ai envie de laisser un peu le hasard décidé de mes lectures.
Je n'ai tout simplement pas d'envie particulières et je me suis donc tournée de nouveau vers les livres choisis par les bibliothécaires de ma ville.
Et, je suis donc tombée sur le roman Bazaar.

Je ne connaissais pas du tout l'auteur : Julien Cabocel mais la quatrième de couverture m'a appris qu'il se consacrait à la chanson. Et, j'ai appris que son nom d'artiste était donc Paul Pi
Je ne le connaissais pas non plus sous ce nom mais en lisant ces détails sur la vie de cet auteur, j'ai compris pourquoi le roman est à la fois assez court et assez musical.

Pas musical dans le sens où l'auteur nous balancerait des références à tout bout de champ mais musical dans le phrasé.
Les phrases sont toujours bien pensées. Et surtout très percutantes. On sent que chaque phrase a été pesé et que l'auteur ne voulait pas alourdir le roman par des mots inutiles.

Mais je me rends compte que je n'ai même pas encore dit de quoi parler ce roman...
Le narrateur, Dominique, est perdu dans sa vie. 
Alors, il décide de Rouler. Rouler. Rouler. Rouler jusqu'à ce que sa voiture n'ait plus d'essence (n'y voyez pas un quelconque lien avec les gilets jaunes).

Et la route ou plutôt sa panne d'essence l'emmène vers un motel.
Et dans ce motel, il revoit une personne ayant marquant sa vie et il va essayer de se découvrir lui-même aussi.

Ce roman n'est pas un roman habituel. C'est à dire qu'il n'y a pas de grande histoire avec de grandes aventures. Le narrateur va, en découvrir ce motel, faire plutôt un voyage intérieur.
J'ai dit, au tout début, de ma chronique que c'était un voyage onirique parce que c'est vraiment l'impression qui m'est venue à la fin de la lecture.

Je vous préviens, donc, qu'il ne faut pas être hermétique à ce genre de choses. Le livre est plus une succession de moments comme si le narrateur réussissait enfin à vivre l'instant présent et non plus à avoir peur de l'avenir.

C'est donc un joli roman que j'ai beaucoup aimé mais que j'aurais surtout besoin de relire afin de me refaire une opinion dessus.
Voilà, c'est avant tout : un roman à picorer et à déguster.
C'est un roman qui est avant tout poétique.

J'ai très envie de savoir si vous connaissez cet auteur et si vous avez lu ce roman afin de comparer votre ressenti.

Commentaires

  1. Jamais lu cet auteur, que je ne connaissais pas avant de tomber sur ta chronique. Pourquoi pas, ce livre, il a l'air intéressant.

    RépondreSupprimer
  2. Parfois c'est sympa de changer de style de finalement de passer un bon moment aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, de temps en temps, il faut sortir de sa zone de confort (et de ses préjugés) pour avoir de jolies surprises ;p

      Supprimer
  3. Je ne connais pas du tout cet auteur. Mais j'adore ce que tu décris. Je vais me noter ce titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas non plus mais ce fut une agréable découverte !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11