À l'encre russe


Tatiana De Rosnay


Photo de couverture avis critique roman réflexion  métier auteur Twitter réseaux sociaux

Une intéressante réflexion sur l'écriture.


Malgré le grand succès public de Tatiana de Rosnay, je n'ai jamais lu un de ses romans.
J'ai voulu remédier à cela et me suis donc procurée un de ses romans : À l'encre russe.

Le personnage principal de ce roman est un écrivain qui a eu un gros succès avec son seul livre publié. Depuis, de l'avis de tous, il a pris la grosse tête. Sa compagne l'a quitté pour cette raison et ses amis se sont éloignés de lui.
Nicolas est pourtant loin d'être seul puisque ses lecteurs où plutôt ses fans sont très attentifs à lui et que son éditrice l'appelle tous les jours afin de savoir où il en est dans son deuxième roman tant promis.
Le hic ? Nicolas n'a pas écrit une ligne de ce roman. Il préfère twitter sur ses aventures et pensées personnelles plutôt que d'écrire. Pire, Nicolas n'a pas la moindre idée de ce qu'il va écrire ensuite.
Ne serait-il qu'un phénomène commercial comme quelques critiques littéraires le disent?

J'ai plutôt aimé ce roman même si le personnage principal est, je trouve, vraiment antipathique. 
Alors, bien sûr, il se rend compte qu'il a déraillé et regrette le départ de son ancien amour (ce qui ne l'empêche pas de passer du bon temps avec une autre et de manipuler la jeune fille avec qui il est).
Il semble préférer se victimiser plutôt que de chercher à réparer ses erreurs. 

Le point fort du roman et le côté que j'ai préféré est donc la réflexion sur l'e travail d'écriture à l'ère des réseaux sociaux. Fort de son succès, Nicolas préfère parler de son roman passé et se pavaner dans le luxe plutôt que d'écrire un deuxième roman.
On ne peut donc pas dire que cet auteur ait une envie folle d'écrire ou un besoin d'écrire comme ses lecteurs pourraient le penser.
Nicolas est, en fait, complètement accaparé par ses admirateurs. 
Il a simplement envie de profiter de ce qu'il a écrit dans le passé.

En parallèle, on nous raconte l'histoire de son premier roman liée à son histoire familiale.
Ce côté de l'histoire m'a tout simplement paru superficiel et cousu de fil blanc. 

Je ressors donc un peu mitigée de ma lecture : entre le personnage principal peu sympathique et une histoire d'amour vue et revue, il ne reste que cette réflexion plutôt bien vue.
Je dois dire que je n'ai pas réussi à me faire une (bonne) opinion de Tatiana de Rosnay.

Et vous ? Avez-vous lu cette auteure? Avez-vous un autre roman à me conseiller ?

Commentaires

  1. Je ne connaissais pas du tout le nom de l'auteur mais j'ai aussi beaucoup de mal quand je n'aime pas le personnage principal...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est assez imbuvable donc on ne compatit pas du tout à son sort... Dommage...

      Supprimer
  2. Je viens justement de finir un livre de l'autrice :) La biographie qu'elle a écrite sur Daphné du Maurier. J'ai adoré. Elle s'appelait Sarah est à lire aussi. L'encre russe me rend curieuse, malgré ton avis mitigé. Je suis curieuse ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah; j'ignorais qu'elle avait écrit une biographie sur Daphné Du Maurier : je vais essayer de ma la trouver vite... Merci ;p

      Supprimer
  3. Bonsoir Gaëtane,
    Comme toi, malgré le renom de cette auteure, je n'ai encore lu aucun de ses livres. J'ai dans ma PAL son court roman "Rose" que j'aimerais découvrir. En tout cas, ta chronique a suscité ma curiosité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Adely, j'aimerais beaucoup avoir ton avis sur cette auteure et savoir si tu aimes donc "Rose" pour savoir si je dois la tenter de nouveau... Je suis vraiment mitigée de mon côté mais j'ai bien envie de lui redonner une chance.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11