Mr Bennet, un bon père ?


Son rôle dans Orgueil et préjugés de Jane Austen :


Gif pride and prejudice


Depuis quelques mois, j'ai l'envie de parler un peu plus précisément des personnages de Jane Austen.
Et, pour l'instant, j'ai décidé de parler surtout des personnages secondaires pour avoir l'occasion de partager notre perception de ces personnages.

Je vais donc parler dans cette chronique du père des 5 jeunes filles Bennet. 

Le premier mot qui me vient à l'esprit pour parler de lui est  : ironique. C'est d'ailleurs certainement de lui que Lizzie tient son sens de l'observation et son humour.
Cependant Mr Bennet a un sens de l'humour et un sens des mots qui peutvent parfois être cruel. Ainsi, il n'hésite pas à qualifier ses filles de "bêtes et ignorantes" alors qu'il n'a jamais vraiment pris soin de leur éducation. Lizzie dira à Lady Catherine n'avoir jamais eu d'institutrice. 
Elle ajoutera que ses soeurs et elle-même ont été "encouragé à lire" mais que "celles qui préféraient l'oisiveté ont pu s'y adonner".

Le laisser-faire est la deuxième caractéristique de ce personnage. Nous avons l'impression qu'il est toujours un peu à l'extérieur de l'histoire voire qu'il est spectateur de sa propre vie et de celle de sa famille.
Quand son épouse s'agite, lui se réfugie dans sa bibliothèque.
Il ne pensera jamais à l'avenir de ses filles. 
Ce laisser-faire atteint son paroxysme lorsqu'il laisse Lydia partir à Brighton malgré les avertissements de Lizzie. Sa première réponse sera de dire que Lydia ne se tiendra pas tranquille si elle n'y va pas.
Mr Bennet pense, encore une fois, à sa tranquillité. 

Et plus que tout, il aime faire tourner en bourrique son épouse. Nous en avons la preuve lors des premiers chapitres du roman. Alors que don épouse le supplie quasiment de rendre visite à Mr Bingley, il préfère lui faire croire qu'il n'en fera rien...
Tout cela, pour dire quelques pages plus loin qu'il vient de faire cette visite pour la plus grande joie de Mrs Bennet et de ses filles.
On ne peut pas dire que Mr Bennet fasse preuve d'indulgence avec son épouse. Pire, il semble vouloir lui en faire voir de toutes les couleurs,...

Malgré mes critiques à son encontre, je peux comprendre le comportement de ce personnage
Tout d'abord, il est malheureux dans son couple. Son épouse ne cesse de se montrer en spectacle pour un oui ou pour un non. Et si Jane et Lizzie sont des jeunes femmes responsables et réfléchies, il n'en est rien de ses trois cadettes. On peut comprendre qu'il préfère les livres à la compagnie de sa femme et qu'il utilise l'humour voire le cynisme pour se défendre.
D'ailleurs l'humour dont il fait preuve est l'un de ces charmes. Les lettres qu'il envoie à Mr Collins sont toujours très drôles. 
De même, l'une de mes répliques préférés d'orgueil et préjugés est la phrase qui accompagne ses voeux de bonheur à Lizzie : 

"Ainsi donc, c'est Darcy qui a tout tait : il a poussé au mariage, fourni l'argent, payé les dettes du bonhomme, et lui a obtenu son brevet ! Tant mieux. Cela va m'épargner tout un monde d'ennuis et d'argent. Si cela avait été l'oeuvre de ton oncle, il m'aurait fallu le rembourser, et je l'aurais fait ; mais ces jeunes amours violentent emportent tout à leur guise. Demain, je lui offrira de le payer ; il rugira et tempêtera, parlant de son amour pour toi, et les choses en resteront là."

On peut également souligner à cette occasion qu'il donne à Lizzie le seul conseil qu'il donnera à une de ses filles du livre : il lui demande de bien réfléchir avant de se marier et de s'assurer qu'elle respectera son époux. 
Il est évident qu'il ne veut pas voir sa fille préférée reproduire son erreur.

Enfin, on peut souligner que si Lizzie ne semble trouver aucun défaut à son père, il n'en est pas de même pour Mr Darcy qui, lui, est un observateur impartial.
D'ailleurs, Mr Darcy préférera révéler à Mr Gardiner l'endroit où se trouve Wickham et Lydia. Il fera confiance à la discrétion et au tact de l'oncle de Lizzie plutôt qu'au caractère de Mr Bennet.

Pour moi, malgré ces apparentes qualités, Mr Bennet est un père étrangement absent et trop laxiste. Ne respectant pas son épouse, il oublie parfois le bien-être de ses filles.
Malgré cela, c'est un personnage que j'aime beaucoup. Mr Bennet est humain, ce qui implique des imperfections. Et, surtout, il tentera de réparer ces erreurs et ces manquements.
Cela en fait un personnage touchant et attachant

Et vous ? Que pensez-vous de ce personnage ?

 Si vous voulez plus d'analyse de personnage, voici ma chronique sur le personnage de Mary Bennet.

Commentaires

  1. Bonjour Gaëtane,
    Bravo pour cette analyse fouillée.
    Je n'avais pas particulièrement prêté attention à ce personnage de l'histoire mais c'est vrai qu'il est intéressant de s'y arrêter. A première vue j'aurais tendance à comprendre sa lassitude face à la superficialité de sa femme et de ses filles. En même temps je l'en trouve fortement responsable car il ne s'est nullement impliqué dans l'éducation de ses filles.
    Je trouve également certaines de ses remarques envers ses filles particulièrement blessantes. Malgré tout, ses sarcasmes visent souvent juste et son ironie me semble appréciable dans le roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Adely et Merci,
      Ceux sont des chroniques que j'aimerais faire de plus en plus souvent mais malheureusement j'ai de moins en moins de temps...

      C'est un personnage que j'aime bien mais en relisant je me dis que je n'aurais pas aimé l'avoir comme père. Comme tu le dis, il ne se préoccupe que très peu de ses filles et il en faut beaucoup pour qu'il réagisse (enfin !) au caractère de Lydia. On peut dire qu'il a de la chance d'avoir deux filles comme Lizzie et Jane. Elles peuvent mettre les "ola" de temps en temps.

      Mais il a aussi un humour très appréciable : j'ai l'impression que Jane Austen a mis beaucoup de son humour dans ce personnage.

      Supprimer
  2. C'est intéressant de voir ton analyse et je suis assez d'accord même si c'est vrai que je n'ai jamais trop réfléchi à ce personnage, il m'a semblé toujours un peu dans son monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est un peu l'impression qu'il me donne : il reste un éternel spectateur et ne prend pas assez part à l'action.
      Le fait qu'il soit le seul homme dans cette famille semble l'avoir un peu endormi.

      Supprimer
  3. Je suis entièrement d'accord avec toi ! Certes, c'est un bon père (surtout envers ses "préférées"), mais comme tout parents, il a ses défauts : ne pas avoir assuré l'avenir de ses filles, de ne pas leur avoir donné un cadre un peu strict spécialement pour l'éducation...
    Je l'apprécie énormément, pour son humour et sa relation avec Elizabeth, malgré tout :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toute la complexité du personnage : il est attachant mais en même temps assez négligent...

      Supprimer
  4. J'ajoute un commentaire de Mlle Alice du blog : http://janeausten.hautetfort.com/
    (Je vous encourage à visiter ce très beau blog que j'aime forcément beaucoup)

    Pour moi Mr Bennet n'est pas un bon père, même s'il est extrêmement attachant. Il sait depuis toujours qu'à sa mort, ses filles n'auront absolument rien et risquent de se retrouver à la rue (et je ne dramatise pas, elles ne pourraient même pas être gouvernantes, elles n'ont aucune éducation), et il n'a absolument rien fait, rien préparé, pas économisé un sou pour elles. Si on se remet dans le contexte de l'époque, c'est tout de même extrêmement grave. D'un autre côté, nous avons Mrs Bennet, agaçante, voire insupportable mais qui se soucie réellement de l'avenir de ses filles, ce n'est pas juste pour le plaisir qu'elle souhaite les voir bien mariées, c'est capital ! Alors finalement, qui est le meilleur parent des deux ? ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11