Miroirs


Naguib Mahfouz


photo de couverture nouvelles avis critique desclée de brouwer isbn 2-220-04963-9


Des nouvelles dépaysantes !


Naguib Mahfouz est un écrivain égyptien qui a reçu rien de moins que le prix Nobel de littérature dans les années 1988...
Il était d'ailleurs le premier écrivain de langue arabe à recevoir le plus prestigieux des prix littéraires.
Et malgré cela, je vous avoue que je n'avais tout simplement jamais entendu parlé de cet auteur
(Et oui, j'ai honte).

Lors de ma dernière virée dans ma bibliothèque municipale, je me suis dirigé vers ce livre uniquement parce que je voulais élargie mes horizons en matière de lecture.
Je me rends compte que je ne lis quasiment que de la littérature européenne ou américaine...
J'ai donc pris ce livre complètement par hasard. Sans connaitre l'auteur.

Et je dois dire que le hasard a tout de même bien fait les choses.
Dans ce livre, nous avons un grand nombre de nouvelles qui font entre 3 à 10 pages et ces nouvelles sont chacune un portrait d'homme ou de femme.

Le point commun entre eux ? Ils ont croisé la route de Naguib Mahfouz au Caire. Il nous présente ses amis étudiants, des intellectuels, des professeurs,...
Et, en faisant ces portrait, l'auteur nous raconte l'histoire de l'Egypte entre 1920 et 1970. Pour moi qui méconnaît (honteusement aussi) cette histoire, j'ai vraiment eu envie de me plonger dans l'histoire de l'Egypte du XXe siècle pour comprendre les propos de l'auteur. Je me suis renseignée sur la révolution égyptienne menant à l'indépendance de ce pays, sur le royaume,...
Naguib Mahfouz parle beaucoup des fonctionnaires de son pays et de leur manière d'obtenir de l'avancement et je dois dire que c'est quelque chose qui m'a beaucoup intrigué. 
Il faut dire que les destins que nous content Naguib Mahfouz ne sont pas forcément des plus gais. Sans jamais tomber dans la tragédie et le pathétisme, l'auteur nous livre ses réflexions sur les individus qu'il a rencontré et retrouvé, sur leur destinée, sur leur manque de chance,...

J'avoue que je me suis parfois un peu perdue dans ses nouvelles. Naguib Mahfouz parle d'un individu et nous le retrouvons lors d'un autre portrait. Cela fait à la fois le charme du livre (nous n'avons pas le sentiment de manque propre au recueil de nouvelles et nous voyons la vie des individus défiler devant nous) mais cela fait aussi sa complexité (il faut retrouver de qui parle l'auteur). 
En réalité, dans ce recueil, nous sommes un peu dans la peau de Naguib Mahfouz. Nous rencontrons les gens, les perdons de vue, faisons de nouvelles connaissances, puis nous les retrouvons au hasard du chemin.
C'est très bien vu de la part de l'auteur de nous faire lire ainsi ses portraits.

C'est donc un recueil de portraits que j'ai beaucoup aimé qui a pleinement rempli son contrat puisque grâce à ce livre, j'ai été pleinement transporté en Egypte. 
Je suis, je dois dire, charmé par ce recueil et j'ai vraiment envie de découvrir cet auteur.

Et vous ? Avez-vous lu Naguib Mahfouz ?

Commentaires

  1. Interessant tout ça et j'avoue que l'Egypte est un pays qui me fascine toujours

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Moi aussi même si je connais peu son histoire...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11