Trois souris


Agatha Christie



Photo de couverture / Avis / Blog / Le Masque / Théâtre / Texte interdit en Grande-Bretagne


4e de couverture :



Dans l'obscurité s'une maison endormie, un cri déchire le silence... Un crime vient d'être commis...

Ainsi de lève le rideau sur l'un des plus grands succès de la scène internationale, "La souricière", succès qui a tenu l'affiche sans interruption depuis plus de trente ans.
Adaptée par Agatha Christie d'une nouvelle écrite en 1949, jouée pour la première fois à Londres en 1952, cette mésaventure de trois petites souris porte la marque de son auteur : humour et suspense sont au rendez-vous.

Et comme tous les grands maîtres du suspense, Agatha Christie préférait que ses spectateurs ignorent la clef de l'énigme avant de pénétrer dans le théâtre...
Le secret fut bien gardé, puisque c'est aujourd'hui seulement, pour la première fois, que ce texte "interdit" est enfin publié...


Mon avis :



Il s'agit de la nouvelle écrite par Agatha Christie qui a donné naissance à cette célèbre pièce de théâtre dont la teneur et le nom du coupable devaient rester secrets.
A la fin de cette pièce de théâtre, le comédien jouant l'inspecteur de police dit aux spectateurs :

"Chers spectateurs, complices du crime, mercis d'être venus. Et de ne pas révéler l'identité du meurtrier."

Demande qui devait être plus facile à satisfaire avant les réseaux sociaux....


Dans cette nouvelle, on retrouve, donc, tous les ingrédients qui font le succès des romans policiers d'Agatha Christie (en particulier des Dix petits nègres) : Huis-clos, Atmosphère pesante et coupable pouvant être n'importe quel suspect et même petite comptine enfantine entêtante.

Nous sommes, en effet, plongé dans une pension de famille et un policier sait que le meurtrier se cache parmi les pensionnaires et les hôtes. Lequel est-ce ? 
Interrogatoires et reconstitutions seront de mises ainsi que les fouilles dans le passé des personnages : tout le monde le sait, tout le monde ment. 
Il faudra, donc pour tous les personnages, démêler le vrai du faux et savoir quels mensonges sont anodins et quels mensonges permettent au meurtrier de se cacher. 

A qui peut-on faire confiance ?
Et doit-on croire ce qu'on voit et entend ?

On se méfie de tout le monde et bien sûr on se trompe dans nos conclusions !

Une nouvelle policière bien menée mais à laquelle il m'a manqué un petit quelque chose pour vraiment adorer ! 

Commentaires

  1. Sympa ! Un bon Agatha Christie une fois de plus alors

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui !!! J'adore Agatha Christie et cet été j'avais envie de bon romans légers donc c'était l'auteure parfaite pour moi !

      Supprimer
  2. L'anedocte sur la pièce "Trois souris" est intéressante. J'imagine effectivement difficilement que le secret de l'intrigue puisse être aussi bien maintenu de nos jours !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas non. Trop de réseaux sociaux,... D'ailleurs, j'ignore si il existe encore beaucoup d'énigmes policières sous forme de pièces de théâtre. Je vais essayer de chercher cela !

      Supprimer
    2. Il me semble avoir entendu parler il y a quelques temps d'une pièce de théâtre interactive ou le public participe à l’enquête. Pour maintenir le suspens, je crois qu'il y avait plusieurs fins possibles qui variaient selon les séances...

      Supprimer
    3. Ah ça c'est intéressant ! Une bonne manière de faire apprécier le théâtre je trouve et de découvrir le théâtre autrement !

      Supprimer
    4. J'ai cherché un peu et vu une pièce s'appelant "Dernier coup de ciseau". C'est peut-être celle dont tu parles ?

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11