Christine


Stephen King

Photo de couverture / Le livre de Poche / Critique / Voiture


4e de couverture : 


Lybertiville (Pensylvanie), un patelin tranquille qui cesse de l'être - tranquille...

...

le jour où Arnie, lycéen dans le bel âge ingrat, tombe amoureux de Christine. 
Pas une jolie brune, pas une rousse fatale, non : une vieille Plymouth Fury 58 qui n'est plus qu'une ruine rouillée à mort.

Grâce à Arnie - bricoleur-né, elle reprend vie et bientôt elle roule ! Mais à sa guise: elle cale sans motif puis bondit comme un fauve, tout ça avec des grincements qui ressemblent à des cris. Bref, à part son conducteur, personne ne se sent bien dans cette méchante bagnole. Et surtout pas Leigh, la douce petite amie d'Arnie. 

Arnie d'ailleurs n'est plus le même. Il y a du drame dans l'air, pire que du drame... Que s'est-il donc passé sur la chaîne de Detroit où est né Christine ?


Mon avis :

 

Cela faisait très longtemps que je n'avais pas lu "un Stephen King". Je suis tombée sur celui-ci un peu par hasard et je dois dire qu'il m'a plutôt plu.
Je n'irais pas jusqu'à dire que c'st le meilleur livre de Stephen King que j'ai lu mais c'est un bon roman d'épouvante.

Il faut s'habituer à l'idée de cette voiture qui roule toute seule et à cette histoire de possession et Stephen King arrive à nous faire y croire comme toujours.
J'ai beaucoup aimé que l'histoire soit vue, la grande majorité du roman, par le meilleur ami d'Arnie ; Dennis.
C'est, pour moi, le personnage le plus attachant du roman : on voit qu'il se sent impuissant devant le changement de comportement inexplicable d'Arnie et qu'il fait vraiment tout pour l'aider.

Le début du roman est cette histoire de coup de foudre d'Arnie pour une voiture est, également, très bien écrit. Beaucoup d'adolescents, je pense, peuvent se reconnaître dans Arnie et sa passion pour cette vieille voiture.

Les disputes entre Arnie et ses parents sont, elles aussi, très plaisantes à lire : cet adolescent maladroit, pas aussi intéressé par l'école que ses parents le voudrait : c'est une histoire assez universelle. 
Les rapports "normaux" entre êtres humains ne sont, donc pas oubliés dans ce roman et c'est agréable dans un roman de pure épouvante. 

J'ai donc beaucoup aimé ce roman qui est parfait pour les soirs d'étés et qui m'a beaucoup rappelé les romans que je lisais pendant mon adolescence ainsi que les adaptations au cinéma des romans de Stephen King que j'ai pas mal vu.


Commentaires

  1. Je l'ai lu adolescente et j'avais bien aimé l'évolution du caractère d'Arnie parallèlement à la remise en état de la voiture. Par contre le film m'avait moins plu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas vu l'adaptation de celui-ci mais je trouve aussi que les adaptations de Stephen King sont assez inégales : il y en a des très bonnes mais certaines font plus penser à des téléfilms "bon marché" de début d'après-midi.

      Supprimer
  2. Je me suis remise il y a peu aux King mais c'est vrai que je n'en lis pas souvent. D'ailleurs je ne crois pas avoir lu celui ci donc peut etre à tenter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y en a des bien meilleurs mais c'est une agréable lecture quand même.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11