Mansfield park


Jane Austen


Photo de couverture / Folio classique

4e de couverture :


Fanny Price souffre d'une disgrâce majeure - Jane Austen l'annonce d'emblée - elle est pauvre. 
Elle n'est en outre ni jolie ni brillante, mais timide et effacée. Recueillie par charité à Mansfield Park, la splendide demeure de sir Thomas Bertram, Fanny y est négligée, voire maltraitée. 

Mais elle va effectuer une ascension inattendue. Et cette évolution semble reposer sur ses seuls mérites, sa rigueur, son jugement infaillible, son indépendance d'esprit. On a dit que ce roman était l'une des oeuvres majeures de la littérature occidentale, l'une des premières à se pencher sur la personnalité au sens moderne du terme. 
Jane Austen y excelle à confronter diverses sphères sociales, à peindre des personnages dont les qualités ne sont qu'un vernis, tandis que Fanny, sa discrète héroïne, observe, résiste et ne transige pas.

Mon avis : 

 

Mansfield park n'est pas le roman le plus populaire de Jane Austen.

Les adaptations télévisuelles sont beaucoup moins nombreuses que pour ces autres œuvres. 
La cause est certainement à chercher chez le personnage principal : Fanny Price est un personnage pauvre, droit mais ne possède pas la malice d'Elisabeth Bennett, ni la douceur d'Anne Elliott, ni le romantisme de Marianne ou la force de caractère d'Elinor.

Fanny Price a une résignation face à sa vie qui ne donne pas forcément envie de la sauver. Elle est observatrice et assez intransigeante avec les autres comme avec elle-même.

De plus, elle souffre que nous, lecteurs modernes, voyons son histoire avec nos yeux de spectateurs actuels et que, à cause de cela, nous préférions les Crawford à elle.

Mary et Henry Crawford sont des personnages modernes et pétillants et on a du mal à les trouver mauvais. 
Fanny Price parait bien fade à côté d'eux deux. On ne peut s’empêcher de se dire qu'elle devrait épouser Henry au lieu de rester amoureuse de son cousin Edmund, qui ne la regarde pas. 

Et on a beaucoup de mal à croire à une histoire entre Fanny et Edmund. Le fait que Jane Austen l'expédie sur les deux dernières pages du livre n'aident certainement pas.

Pourtant malgré tout cela, j'aime beaucoup ce roman. Pas seulement parce que c'est Jane Austen qui l'écrit, surtout parce que Jane Austen dépeint toujours ces personnages avec autant de malice et de drôlerie.

Les personnages secondaires sont formidables. Mrs Norris dépeinte comme une marâtre égoïste est très drôle. Comme souvent avec Jane Austen, la caricature est poussée afin de nous faire sourire et rire des actions purement égoïstes des personnages. 

Jane Austen décrit, toujours et avec beaucoup de finesse, son époque et la société dans laquelle elle vit. Fanny Price étant la garante de ce qui se fait et de ce qui ne se fait pas à cette époque. 

Et, on finit bien, par se dire que cette Fanny Price mérite d'avoir un destin romantique comme les autres héroïnes de Jane Austen. 

Mansfield Park est, pour moi, un roman un peu à par dans l'oeuvre de Jane Austen qui mérite d'être découvert et apprécié à sa juste valeur.



Commentaires

  1. Je note dans ma liste pour une future lecture alors. Je suis justement dans une phase de relecture de Jane Austen (au programme : Orgueil et préjugés, Raison et sentiments, Emma, Persuasion, Lady Susan). Je n'avais pas prévu celui-ci mais, au vu de ta chronique, il serait dommage de passer à côté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu les chroniqueras, j'aimerais beaucoup avoir ton avis sur les livres de Jane Austen. Celui-ci est un peu moi connu je pense maisil vaut le coup d’œil.

      Supprimer
  2. j'essaie de tous les lire petit à petit mais je n'ai pas encore tenté celui ci ! Il y passera bien à un moment !

    RépondreSupprimer
  3. C'est le seul de cette auteure que je n'ai jamais finis !

    RépondreSupprimer
  4. Je serai curieuse de savoir pourquoi. Tu l'as trouvé ennuyeux? Fanny Price n'est pas un personnage qui s'apprécie facilement (à mon avis). Mansfield Park n'est pas non plus mon "Jane Austen" préféré mais j'ai quand même aimé le lire.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Sœurs de sable

Frangine

La saga des Cazalet : Nouveau départ [Tome IV]