Si vous aimez Jane Austen, vous aimerez


(Certainement)

Je l'ai souvent dit, je suis une grande admiratrice de Jane Austen. Selon moi, elle n'a écrit que des chefs-d'oeuvre pleins de malice, de portraits parfois acerbes, d'ironie, de peintures formidables de son époque et d'histoires touchantes !

Mais seulement voilà, elle n'a écrit que Six romans achevés. On peut ajouter Sanditon et ses œuvres de jeunesse, sa correspondance, qui a été en parti brûlé par sa sœur Cassandra. Si vous êtes comme moi, vous avez sûrement lu des biographies de Claire Tomalin et de David Cecil.
Si cela ne vous suffit pas, vous guettez les sorties de livres consacrés à Jane Austen en cette année 2017 et bi-centenaire de sa mort.

Et puis, on se rend à l'évidence, il va falloir trouver d'autres romans, d'autres auteurs de mêmes talents pour se divertir.
Voici, donc, une petite sélection d'auteurs qui devraient vous plaire si vous aimez, vous aussi, Jane Austen : 

Elizabeth Gaskell : 



Nord et Sud :

Si vous n'en lisez qu'un, lisez celui-ci.

Comment dire ? C'est une magnifique histoire d'amour (pas nian-nian) entre Margaret et Thornton sous fond de lutte entre ouvriers et patronat. 
Leur couple fait beaucoup penser au couple formé par Elisabeth et Darcy

C'est un coup de cœur depuis que je m'ai lu !










Mary Barton :



J'en ai déjà parlé, puisque je l'ai lu récemment et j'ai adoré.














Femmes et filles :


Ce roman est demeuré inachevé en raison du décès d'Elisabeth Gaskell.
Dans l'édition que j'ai lu, quelques lignes nous donnaient le "dénouement" de l'intrigue.
De la même manière que Jane Austen, E. Gaskell peint la société de son époque avec brio. 








 Rebecca de Daphné du Maurier :





Changeons un peu d'auteure et parlons de Daphné Du Maurier.
Véritable classique, porté à l'écran par Hitchcock, Rebecca est certainement le roman le plus connu de Daphné Du Maurier. Il y a tout dedans : du suspense, de l'amour, du mystère. Tout pour plaire. 
D'autant plus que la narratrice est une dame de compagnie qui tombe amoureuse d'un jeune veuf : Maximilien de Winter.
Cependant après leur mariage, dans leur manoir de Cornouailles, la narratrice va vite se poser des questions sur Rebecca, l'épouse décédée de Maximilien et les circonstances de sa mort...

J'adore l'atmosphère que Daphné Du Maurier donne à ses romans. Et ses descriptions des Cornouailles !





Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates, Annie Barrows :




Grand succès littéraire et commercial à sa sortie, ce roman épistolaire ne m'a pas déçu.
C'est tendre, c'est beau !

L'histoire en quelques mots : En 1946, Juliet est à la recherche du sujet de son prochain roman et la lettre d'un inconnu, habitant l'île de Guernesey va lui redonner l'inspiration et lui faire connaitre un groupe de lecture plus que sympathique et au nom improbable. 

Un véritable coup de cœur !






4 Charing cross road, Hélène Hanff








A nouveau, il s'agit d'un roman épistolaire entre un libraire londonien et une cliente américaine.
Pas d'histoire d'amour, cette fois mais une véritable histoire d'amitié entre continents.

 

Chez les heureux du monde, Edith Wharton


Décrivant des destins plus tragiques que Jane Austen, Edith Wharton est elle-aussi, une de mes auteures favorites.

L'histoire en quelques mots : Lili Bart va essayer de se faire une place dans la société New-Yorkaise (et de se trouver un mari) : seulement voilà lorsque vous n'êtes pas fille de riches parents, il faut apprendre les codes de cette société sous peine d'être victime, comme Lili en fera amèrement l'expérience, de cruelles rumeurs. 

Un des plus beaux romans d'Edith Wharton.



J'espère que cette petite sélection vous plaira !

Et surtout relisez Jane Austen, on ne la lit jamais assez :


Sheldon Cooper is reading Pride and Prejudice / Jane Austen

Commentaires

  1. Bon ça fait beaucoup trop de livres à rajouter à ma wishlist ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est mon problème aussi : souvent j'ai trop de choses à lire ! Mais ils valent le coup !

      Supprimer
  2. J'adore également Elizabeth Gaskell! La période dépeinte n'est pas la même que pour Jane Austen, mais sa plume est tout aussi efficace. Et j'ai un faible pour Mr Thornton...

    Le cercle littéraire est l'un des livres qui a le plus marqué ma vie. J'ai pour lui une tendresse à part. Ma mère l'a lu après le décès de mon père, et il avait été un compagnon précieux pour elle. Au-delà de ma lecture que j'avais vraiment appréciée, j'ai adoré le soutien qu'il lui a apporté dans cette période noire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très touchant ce que tu dis sur le cercle littéraire : j'aime bien l'idée que la littérature aide à traverser des épreuves très difficiles.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11