A moi pour toujours


Laure Kasischke



Photo de couverture



4e de couverture :



"A moi pour toujours" : tel est le billet anonyme que trouve Sherry Seymour dans son casier de professeur à l'université un jour de Saint-Valentin.
Elle est d'abord flattée par ce message qui tombe à point nommé dans son existence un peu morne. Mais cet admirateur secret obsède Sherry.
Une situation d'autant plus troublante qu'elle est alimentée par le double jeu de son mari. Sherry perd vite le contrôle de sa vie, dont l'équilibre n'était qu'apparent, et la tension monte jusqu'à l'irréparable.

Laura Kasischke peint avec talent une réalité américaine dans laquelle tout, y compris le désir, semble bien ordonné.


Mon avis :

Amateurs de romance, passez votre chemin !

Si le titre peut nous laisser présager une histoire romantique, il n'en est rien. Jugez-plutôt :

Sherry Seymour est professeur à l'université et a une vie trop bien rangé à son goût : son mari, son fils qui part à l'université, sa meilleure amie alors lorsqu'elle reçoit ce billet dans son casier "A moi pour toujours, c'est une bouffée d'air frais.
Qui se transforme vite en obsession ! Elle veut savoir qui lui a écrit. Quel est cet admirateur?  Encouragée par les fantasmes de son mari, qui est flatté d'avoir une femme désirable et désirée par d'autres homme, Sherry va vivre une passion avec un garagiste. Cette passion va se transformer en véritable cauchemar.
Elle va découvrir que sa petite vie bien rangée n'était qu'apparence : faux-semblants, mensonges de son entourages, Sherry va voir sa vie basculer.
Peut-être n'aurait-elle jamais voulu savoir qui à écrit ce mot énigmatique.

De son écriture poétique, Laura Kasischke nous offre une fois de plus une fable sur la vie d'une femme d'une quarantaine d'année comme les autres. 
Au fur et à mesure de l'histoire, nous nous rendons compte que l'auteur nous envoie à milles lieues de ce que nous avions imaginé. 
Décrivant des moments, parfois glauques, de l'existence, Laura Kasischke réussit à nous surprendre. 

Il est difficile d'écrire un avis définitif sur ce livre, des moments m'ont réellement mis mal à l'aise. Je ne veux pas en dire trop pour gâcher l'intrigue mais il y a beaucoup de retournements de situations. Je ne peux pas dire que je me suis réellement attachée aux personnages à par à celui de Sherry Seymour : on vit vraiment, avec elle, ses déceptions, sa chute dans la soudaine réalité et l'effondrement de tout ce qu'elle croyait être vrai.

J'ai bien aimé ce livre ! J'adore l'écriture de Laura Kasischke qui est très fine, à la fois poétique et réaliste.
Je pense que je devrais le relire, sachant la fin et les tenants et aboutissants de l'histoire, pour me refaire un avis.


Commentaires

  1. Je viens de finir ce roman, et j'ai vraiment adoré. L'univers de Laura Kasischke est vraiment particulier, et ses récits toujours surprenants et bien menés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve aussi. Elle a une écriture très poétique et nous emmène toujours dans l'inattendu.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11