Les enfants de l'empereur

 

 Claire Messud

avis critique résumé photo covuerture image France Camus-Pichion traduction Roman gallimard

Ennuyeux

J'ai emprunté ce livre, Les enfants de l'empereur de Claire Messud, parce que je gardais un excellent souvenir d'un autre roman de cette auteure, La fille qui brûle.
Malheureusement avec les enfants de l'empereur, je ressors vraiment déçue de ma lecture. Tout d'abord, je dois l'avouer, je me suis ennuyée tout au long des 592 pages que je viens de lire.

Les enfants de l'empereur est un roman opéra où tous les personnages se mêlent et s'entremêlent à l'aube du onze septembre 2001.
Nous avons au centre de l'attention : l'empereur Murray. Entendez qu'il est un écrivain connu et reconnu et qu'il écrase de sa célébrité et de sa personnalité tous les autres personnages.
C'est certainement à cause de ce père connu que Marina, sa fille, donc, ne réussit pas grand chose. A trente ans, elle semble totalement perdue.
Eh oui, elle ne travaille pas. Elle vit toujours chez ses parents. Et, si elle a obtenu une avance pour un livre, elle ne l'a toujours pas écrit. 
Julius, lui, est un pigiste qui a un petit ami mais ne peut s'empêcher d'aller voir ailleurs qui à se dégoûter lui-même. Il n'a pas beaucoup d'argent et ne s'épanouit pas. 
Dernière personne du trio : Danielle. Elle est très amie avec Marina sans avoir sa beauté. Elle tombera amoureuse de Murray à son grand désarroi...

Et, tout ce petit beau monde va se retrouver bousculer par l'arrivée d'autres personnages : Bootie, qui idéalisait Murray et Ludovic qui a les dent plus que longues. 

Le roman raconte, donc, leurs rencontres, leurs amitiés, leurs disputes, leurs espoirs, leurs déceptions. 

Eh bien, de tout cela, et de tous ces personnages, il en est résulté, pour moi, de l'ennui. Je n'ai réussi à m'intéresser à aucun de ces personnages, et, je dis bien AUCUN !
C'est rare mais cela arrive. 
Je ne suis pas rentrée dans l'histoire. J'avais à peine l'envie de connaître ce qui allait arriver. J'attendais un peu de savoir ce que le onze septembre allait bouleverser dans la vie de chacun de ces personnages. 
Mais, honnêtement, j'ai trouvé que le livre était beaucoup trop long et trop peu intéressant. Je ressors vraiment déçue de ma lecture.


Commentaires

  1. Ah mince... Pour le coup c'est compliqué. Dommage pour cette lecture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je ne suis pas convaincue. Beaucoup trop de longueurs

      Supprimer
  2. Dommage et bravo quand même si tu as réussi malgré tout à le lire jusqu'à la fin.
    Je te souhaite une belle future lecture :)

    RépondreSupprimer
  3. Un avis qui ne donne pas envie de découvrir ce livre 😅

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je relis Persuasion

Jane, un meurtre suivi d'Une partie rouge

Dôgen : maître Zen