Le billet gagnant

 

Mary Higgins Clark

nouvelles avis critique résumé photo couverture gagnants de loterie Alvirah et Willy

Des nouvelles sympathiques !

J'ai, encore, trouvé ce livre dans une boîte à livres. Décidément, si vous aimez les romans policiers et si vous aimez Mary Higgins Clark, je vous conseille d'aller dans les boîtes à livres situées près de chez vous. 
Je le comprends car moi-même, je mets pas mal de romans policiers (que je ne relirai pas) dans les boîtes à livres. Il m'est, d'ailleurs, souvent arrivé de mettre des romans de Mary Higgins Clark que je n'appréciais que moyennement dedans en espérant que les prochains lecteurs l'apprécient plus que moi.
C'est un excellent moyen, je trouve, de faire tourner les livres et de faire découvrir des livres. D'ailleurs, n'hésitez- pas à me dire quel genre de livres vous mettez dans les boîtes à livres  en commentaires : cela m'intéresse beaucoup. 
C'était une introduction un peu longue et je passe enfin à ma critique du livre qui nous occupe : Le billet gagnant. 

J'étais un peu surprise à la lecture de voir qu'il s'agissait, en réalité, d'un recueil de nouvelles et non d'un roman de Mary Higgins Clark.

Et , l'auteure nous dit pourquoi, dans une petite introduction. 
Elle reprend ici les personnages d'un roman que je n'ai pas lu : Ne pleure pas, Ma belle. Sa fille avait tellement apprécié le personnage d'Alvirah qu'elle avait convaincu Mary Higgins Clark de ne pas la tuer dans ce livre et notre auteure américaine a décidé de reprendre ce personnage pour une série de nouvelles très sympathiques. 

Et, en lisant ces nouvelles, j'ai eu les mêmes impressions qu'en lisant des cosy mystery : ceux sont des nouvelles toutes douces. Sans meurtre sanglant. 
On a deux enlèvements, un billet de loterie disparu, des bijoux volés et Alvirah fait marcher ses petites cellules grises à chaque fois pour aider les personnages à se dépêtrer de nombreuses situations gênantes. 

Il y a aussi deux nouvelles sans Alvirah qui sont, du coup, un peu hors de propos je trouve. Peut-être une volonté de l'éditeur français ? Je l'ignore mais ces deux nouvelles se laissent lire. 

Comme vous le voyez, j'ai beaucoup apprécié ma lecture et je ne peux que remercier la personne qui a laissé ce livre dans la boîte à livres de ma commune.
 
 

 

Commentaires

  1. C'est vrai que j'ai tendance à mettre aussi des romans policiers dans les boîtes à livres. Et à en trouver.

    Alvirah est un personnage de Mary Higgins Clark que j'apprécie bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut que je lise le roman la mettant en scène. Je l'ai beaucoup aimée.

      Supprimer
  2. C'est vrai qu'en boite à livres je vois beaucoup de romans policiers.
    C'est super si tu as pu trouver un livre que tu as aimé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je crois que c'est ce qu'on "abandonne" le plus facilement ;p

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je relis Persuasion

Jane, un meurtre suivi d'Une partie rouge

Dôgen : maître Zen