Les liaisons dangereuses

 

Choderlos de Laclos

[Relecture] 

résumé image avis critique photo couverture blog littéraire image

Coup de cœur

Je vous ai raconté récemment pourquoi j'avais relu Les Liaisons dangereuses et j'ai, aussi, très souvent dit que ce roman épistolaire était un de mes romans préférés.
Je l'ai lu, relu, rerelu et j'aime toujours autant ce chef-d’œuvre de la littérature française.

Ce livre met en scène la marquise de Merteuil et le vicomte de Valmont et tous deux ont un point commun : ils aiment séduire et ils aiment perdre les gens vertueux.

Si le vicomte de Valmont est connu pour être un séducteur hors-pair, il n'en est pas de même pour la marquise de Merteuil. 
Eh oui, cette dernière agit dans l'ombre et est la reine du double-jeu.
Nous le comprenons en lisant ces lettres où elle se révèle être une intrigante de la pire espèce. 

Dès les premières lettres, le ton est donné. Valmont écrit à la marquise et nous dit qu'il est bien décidé à séduire une femme mariée : la présidente de Tourvel.
Cette dernière est connue pour être des plus vertueuses mais le ton de ses lettres et sa façon de parler de Valmont (avec chaleur et amitié) donne des frissons à son amie Madame de Volanges.
Cette dernière ne peut que mettre en garde la préside de Tourvel. Elle sait que Valmont est un vaniteux séducteur qui use de tous les moyens pour arriver à ses fins.
Aussi, elle supplie son amie de mettre de la distance entre elle et Valmont. 
Valmont, bien sûr, est furieux, et, puisque Madame de Volanges se décide à interférer dans "ses affaires", lui veut faire de même... et se venger. 
C'est là que la marquise de Merteuil intervient : cette dernière veut que Valmont séduise la fille de Madame de Volanges, Cécile. 
(La marquise a ses propres envies de vengeance elle-aussi.)

Voilà, en peu de mots, le début de l'histoire des liaisons dangereuses mais en le lisant vous le verrez, le livre est beaucoup plus riche que cela. 
On entre dans le coeur de bien des personnages. 
On s'interroge sur la vertu, sur la religion et sur la petite bourgeoisie française. 

Choderlos de Laclos s'amuse aussi dans les petites notes de bas de pages et n'a de cesse de faire croire que cette histoire est vraie et qu'il n'est que le compilateur des lettres.

Ce livre est un véritable chef-d’œuvre. En tant que lecteur moderne, nous sommes amusés par le comte de Valmont et par la marquise de Merteuil et si l'honneur est sauf dans les dernières pages du roman, nous ne pouvons, en tant que lecteurs, qu'êtres tristes de la fin de tels personnages. 
Car, la marquise et Valmont sont des personnages formidables. Ils sont vivants, drôles, n'ont ni foi ni loi. Ils font tous pour arriver à leurs fins.
Ceux sont deux personnages hauts en couleur. 
Madame de Volanges, à côtés d'eux, ne peut faire que pâle figure. Elle est là pour rappeler les bonnes manières et cela la rend beaucoup trop fade pour qu'on s'intéresse vraiment à elle.
La présidente de Tourvel est, elle, plus intéressante. C'est un très beau personnage aussi et j'ai beaucoup aimé la redécouvrir dans ma relecture. 
C'est peut-être le personnage qui semble le plus humain. Malgré sa vertu, malgré les mises en gardes, elle ne peut que tomber dans les bras de Valmont. On sent son malheur arrivé et cela fait d'elle un beau personnage tragique. 

Comme je vous le disais, les liaisons dangereuses est un de mes romans préférés et si vous ne l'avez pas encore lu, je ne peux que vous conseiller de le lire.
Il se lit vit, il se lit facilement. il nous fait passer du rire aux larmes. Il est, tout simplement, merveilleux.

Commentaires

  1. Un classique que tu me donnes très envie de relire.
    Je l'avais bien apprécié à la première lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil pour moi et à la relecture j'ai adoré retrouver tous les détails que j'avais oublié.

      Supprimer
  2. Je n'ai pas lu ce classique et sans ton avis, je ne me serais pas penchée spécialement dessus. En tout cas, tu me donnes vraiment envie de le lire et tu en parles très bien. Je vais l'ajouter à ma wish-list afin de ne pas l'oublier :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, c'est un superbe classique. Les personnages sont géniaux. Je te le recommande.

      Supprimer
  3. Coucou Gaêtane,
    Je ne l'ai jamais lu mais j'ai vu pas mal d'adaptation mais tu me donnes envie de le découvrir.
    Passe une belle semaine, bisettes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, j'ai dû voir une adaptation que j'avais bien aimé. Je te recommande le livre. Bisous

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Le tango du disparu (Roman graphique)

Mes mauvaises pensées

Hamish MacBeth dans : Petits crimes entre voisins [Tome 9]