Fashion victime

 

Juno Dawson

avis critique résumé photo couverture image pocket jeunesse conseils lecture

Un joli livre

J'ai vu ce livre sur la chaîne de Pikiti bouquine qui nous disait qu'il fallait aller au-delà de sa couverture moche et le lire. 
Après voir vu sa vidéo, je me suis rendue dans la bibliothèque municipale que je fréquente et ai vu ce roman parmi les nouveautés "ados".
Coïncidence ?
Je n'y crois pas une seule seconde. 
L'univers voulait que j'emprunte ce livre (oui, je sais rester mesurée en toutes circonstances) et je n'allait pas lui faire faux-bond.

J'ai emprunté ce roman et l'ai lu en deux jours à peu près. 

Et, je rejoins l'avis de Pikiti bouquine, Fashion victime est un bon romans ados ou young adult. Franchement, si vous avez dans votre entourage une ado de quatorze-quinze ans, je pense que vous pouvez lui offrir sans aucun souci. 

Fashion victime raconte l'histoire de Jana qui se fait arrêter dans la rue par un "chasseur de têtes". Jana est grande et même si elle trouve son visage disgracieux, elle a tout à fait l'allure mannequin, c'est ce que lui dit ce fameux chasseur de têtes.
Mannequin. 
Un métier auquel Jana n'aurait jamais songé mais cela ne coûte rien d'essayer, n'est-ce pas ?
C'est ce qu'elle essaie de faire comprendre à ses parents. 
Son petit ami la soutient parfaitement dans son choix et Jana va vite devenir un mannequin recherché.

Rien ne sera facile bien sûr : entre la fatigue, le fait qu'elle ne voit plus ses proches, les moqueries de ses camarades de classe et autres, Jane se demande si être un mannequin est vraiment ce qu'elle veut faire. 
De plus, elle va découvrir un monde parfois cruel envers les jeunes femmes mais aussi de véritables actes de solidarité. 
Oh non, Jana n'est pas au bout de ses surprises...


Comme je le disais, c'est un très joli roman que je viens de refermer. C'est un roman pour ados donc on y trouve quelques facilités mais il reste très plaisant à lire même pour les adultes. 
Le livre fait aussi la part belle à la diversité et c'est important de le souligner. J'ai beaucoup aimé les réactions de ces ados de 16-17 ans quand ils étaient confrontés à de l'homophobie. C'est agréable de lire des romans parlant de telles choses mais sans ne parler que de cela. 
Je m'explique : les personnages peuvent-être hétéros, homos, noirs ou blancs et jamais on ne ressent que les personnages ne sont que homos, que hétéros, que noirs ou que blancs.
C'est dit en passant parce que cela se remarque et c'est normal donc on ne s’appesantit pas dessus. C'est vraiment très bien fait.
Fashion victime est un roman réussi. Les personnages sont très bien écrits. Le personnage de Jana est un personnage vraiment adorable tous comme les personnages secondaires qui gravitent autour. 
Comme vous le voyez, j'ai été séduite par Fashion victime et je suis très contente de l'avoir trouvé en bibliothèque municipale.

 

Commentaires

  1. Je n'avais pas vu passer cette parution, donc merci pour la découverte. J'ai lu "Clean" de l'autrice, dans lequel elle aborde le sujet des addictions, de la drogue, etc. et j'en garde un bon souvenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup. Je me note clean car j'ai bien envie de découvrir un peu plus cette auteure.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Le tango du disparu (Roman graphique)

Mes mauvaises pensées

Hamish MacBeth dans : Petits crimes entre voisins [Tome 9]