Le consentement

 

Vanessa Springora 

avis critique résumé blog littéraire littérature française témoignage

Nécessaire

Comme vous le savez, Le consentement de Vanessa Springora a été très présent dans l'actualité littéraire et autre dernièrement. 
En effet, Vanessa Springora dénonce dans ce livre-témoignage la manipulation de l'auteur Gabriel Matzneff envers de jeunes enfants afin de coucher avec eux et tout ceci avec l'accord de leurs parents et son entourage.

J'ai beaucoup hésité avant de lire ce livre car j'avais peur de ce que j'allais lire et découvrir. 
Comme je le présentais, il faut avoir le cœur bien accroché pour lire ce témoignage de Vanessa Springora et je ne peux que saluer son courage. 
Vanessa Springora est courageuse d'écrire ce livre et de revenir sur son passé. 
Elle est courageuse de montrer chaque étape de la manipulation qu'elle a subie. 

Je ne vous cache pas que j'ai eu envie de vomir en lisant ces pages et j'ai également eu un gros mal de tête à la fin du livre. 

Car, ce livre dégoûte. Ce livre montre toute la monstruosité des agissements d'un auteur célèbre que Vanessa Springora désigne par G. M. 
Ce livre montre aussi le sentiment d'impunité que ce dernier avait et comment ne pourrait-il par l'avoir puisque toute la sphère littéraire de l'époque semblait être d'accord avec cet homme, avec ce monstre. 

Vanessa Springora subit, donc, les agissements de ce monstre et à 14 ans elle perd sa virginité avec le consentement de sa mère dans les bras d'un homme de plus de 50 ans.
En lisant cette phrase, on ne comprend pas comme une telle chose a pu se produire.
En lisant le livre de Vanessa Springora, on comprend comment cette manipulation s'est produite. 

L'auteure du Consentement nous montre aussi tous les dégâts que ces agissements ont eu sur sa vie ultérieure. 
Comme je le disais, Vanessa Springora est une femme courageuse. 

Ce livre est un témoignage nécessaire et on ne peut qu'être heureuse de retentissement qu'il a eu à sa publication.
Je vous préviens, cependant, qu'il faut avoir le cœur bien accroché pour le lire.

Commentaires

  1. bonjour, j'avoue que je ne pourrais pas lire ce genre de livre. bon mercredi à toi et bonnes lectures!

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est pas du tout le genre de livres vers lequel je me dirige ; pour autant, c'est important !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je comprends les réticences. J'ai moi-même pas mal hésité avant de le lire et le lire à été dur.

      Supprimer
  3. Bonjour, merci pour ta chronique intéressante!

    RépondreSupprimer
  4. Ce livre est sur ma liste mais en ce moment j'ai envie de chose vraiment plus légère.
    Passe un agréable week-end, bisettes

    RépondreSupprimer
  5. Ce livre semble très poignant et difficile à lire...
    Je ne sais pas si je serais capable de le lire, ce genre de témoignage est important.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vraiment cela. Il est extrêmement difficile à lire. Certains passages sont horribles. On se demande Comment cela a pu arriver...

      Supprimer
  6. Merci pour ta chronique ! C'est un livre qui peux faire beaucoup de bien à des personnes qui ont vécu ce genre de choses. Je pense qu'il serait difficile pour moi de le lire mais c'est bien de le mettre en valeur et d'en parler après sa médiatisation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je dois dire que certains passages sont vraiment difficiles. A un moment, elle raconte comment le corps médical l'a aidée, alors qu'elle n'avait que 13 ou 14 ans, à se faire pénétrer. Cela donne vraiment envie de vomir.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je relis Persuasion

Jane, un meurtre suivi d'Une partie rouge

Dôgen : maître Zen