Blake et Mortimer : L'onde Septimus


Jean Dufaux, Antoine Aubin et Étienne Schréder

image photo de couverture bédéthèque idéale marque jaune

Un plaisir de retrouver Blake et Mortimer !

Après avoir dévoré les deux précédents tomes que j'ai lus de Blake et Mortimer, je pense que vous ne serez pas étonné de me voir lire à nouveau une bande dessinée mettant en scène ces deux héros ! 

Attention, même si les personnages sont toujours ceux imaginés par Edgar P. Jacobs, les auteurs sont différents.
Eh oui, j'avais lu deux BD écrits et dessinés par Yves Sente et André Juillard, j'ai choisi de lire une BD écrite et dessinée par Jean Dufaux, Antoine Aubin et Étienne Schréder.
J'ai, un peu ressenti, ce changement lors de ma lecture puisque j'ai trouvé qu'Yves Sente et André Juillard avaient plaisir à jouer avec les différentes théories historiques, ces trois auteurs sont repartis dans ce tome dans la mythologie de la BD Blake et Mortimer.

planche image BD

Eh oui, les auteurs sont repartis sur les traces d'un vieil ennemi de Blake et Mortimer : Olrik.
Je vous l'avais dit, lors de mes précédentes chroniques, je n'avais jamais lu Blake et Mortimer avant de lire Le testament de William S.
J'ai donc eu, un  peu de mal, à rentrer dans cette histoire qui met en scène des personnages mythiques de cette BD mais que moi je ne connaissais pas.

Je pense, donc, qu'il est nécessaire d'avoir lu les BD originelles (celles écrites par Edgar P. Jacobs) et d'avoir lu en particulier La Marque Jaune avant de se lancer dans l'onde septimus.

Oui, même si j'ai apprécié de retrouver Blake et Mortimer, je pense que beaucoup trop de choses m'ont échappées ici pour pouvoir apprécier ma lecture pleinement. C'est une bande dessinée qui est vraiment destinée aux amateurs de Blake et Mortimer et donc aux connaisseurs.

Malgré ce petit bémol, j'ai donc apprécié ma lecture. J'ai découvert d'autres facettes de ces deux personnages et je suis toujours aussi charmée par les planches de Blake et Mortimer.
Dans cette bande dessinée, on navigue entre le réalisme du Londres du milieu du XXe siècle et un univers de science-fiction.
J'ai beaucoup aimé cette dualité qui était présente dans les BD écrites par Jacobs.

Pour moi, c'est donc encore une excellente bande dessinée que je viens de refermer et surtout une bande dessinée qui me donne envie de lire les premières bandes dessinées de cette série !

Commentaires

  1. super que tu continues à passer un bon moment !

    RépondreSupprimer
  2. J'en ai lu quelques uns mais il y a longtemps... Ca me donne envie de plonger dedans :-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Premier sang

Le Dr March marie ses filles

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je relis Orgueil et préjugés