Eh bien dansons maintenant !


Karine Lambert


Photo de couverture Avis Critique Gabelire ISBN 978-2-37083-123-1


Mon avis :

Une jolie romance !


Karine Lambert est connu pour avoir écrit L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes. Livre que je n'ai pas lu mais dont j'ai entendu beaucoup de bien !
Quand j'ai vu ce roman, je n'ai donc pas hésité avant de le lire. Les critiques disaient, en plus, que nous aurions le droit à une jolie histoire d'amour dans ce livre, je n'avais qu'une envie le dévorer !

Pourtant, cette histoire ne commence pas de la meilleure des manières. Marguerite vient de perdre son notaire de mari.
Veuve. Elle n'a plus que ce mot à la bouche. Elle comprend que tous, y compris son fils, ne la verront plus que comme une veuve. Pire, elle a peur de devenir une charge ! Au fil des chapitres et des pensées de Marguerite, nous comprenons que sa vie n'a pas été très fantaisiste.
Elle vouvoyait son défunt époux. Elle vivait une existence assez morne de femme au foyer et sa vie était réglée comme du papier à musique.
Son ami tenant à ce que tout soit fait à sa manière. Il n'y avait pas beaucoup de place pour les effusions de sentiments dans la vie de Marguerite !
Et malheureusement, pour Marguerite, Son fils ressemble fortement à son père. Elle a même peur qu'il l'enferme dans une maison de retraite "pour son bien".

D'un autre côté, nous avons Marcel. Sa femme Nora vient de décéder d'une crise cardiaque. Nora était l'amour de sa vie. Et, Marcel est complètement dévasté par cette perte. Il a une fille mais tous deux sont tellement pris par le chagrin qu'ils ne parvient pas à se soutenir l'un l'autre. Au contraire, ils s'enferment dans leur chagrin.
Pourtant, sa fille va avoir l'excellente idée d'offrir à Marcel une cure thermale. Pour lui changer les idées.

Et, vous me voyez venir, dans cette cure thermale, Marcel va faire la rencontre de Marguerite.

J'ai beaucoup aimé lire ce roman qui pour moi est une véritable bulle de tendresse. Nos deux retraités ne pensaient pas retrouver l'amour. Ils essayaient, chacun de leur côté, de tuer le temps et en se rencontrant, vont apprendre à vivre chaque minute de leur vie.
Ceux sont deux personnages extrêmement touchant que nous rencontrons. Et, un roman, qui nous fait du bien, que nous lisons.

C'est un court roman qui se lit en une heure à peine mais un roman qui nous offre un véritable moment de bonheur.

Commentaires

  1. Oh que c'est beau l'amour à cet âge ! Ta chronique donne envie d'aller farfouiller dans l'oeuvre de Karine Lambert.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui n'est ce pas ? J'ai beaucoup aimé ce très court roman : une petite bulle de douceur ;p

      Supprimer
  2. Comment résister si c'est pour passer un moment comme ça ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Totalement d'accord ;p Un excellent moment passé avec ce roman donc il ne faut pas hésiter à le lire !

      Supprimer
  3. J'ai également L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes de Karine Lambert dans ma PAL. Tu m'as donné envie de découvrir cette auteure du coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je pense que je vais le lire aussi :p J'ai beaucoup aimé ma petite découverte de cette auteure ;p

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas, pourtant ce que tu en dis me plait énormément =)

    Satine's books =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il se lit très bien, j'ai vraiment beaucoup aimé : c'est une histoire pleine de délicatesse et de douceur !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Maudit Karma !

Ma vie de lectrice en Gifs : Quand je lis la romance presque parfaite d'une accro à Noël

Numéro 11