Le mystérieux Mr Kidder


Joyce Carol Oates


photo de couverture avis critique éditions Philippe Rey Traduction par Claude Seban


Un roman malaisant !


Au vue de mes dernières chroniques, vous ne serez pas surpris de me voir, de nouveau, avec un roman de Joyce Carol Oates entre les mains.
Encore une fois, j'ai emprunté ce roman dans ma bibliothèque municipale en étant ravie de voir qu'il restait beaucoup de romans de cette auteure en rayon.

Prolifique ? Joyce Carol Oates ?
Oui et dix fois oui. 
Elle a plus de 70 titres à son actif.
Il m'en reste donc beaucoup à découvrir !
Et, c'est tant mieux pour moi !

Mais revenons au titre du jour et à ma chronique lecture sur : Le mystérieux Mr Kidder.
Quelle en est l'histoire ? Katya est une jeune fille de seize ans qui devient nounou de deux enfants afin de subvenir à ses besoins et à ceux de sa mère.
Accompagné des deux enfants, elle regarde une vitrine de sous-vêtements très suggestifs lorsqu'un vieil homme (mais très distingué) l'aborde. 
Vous l'avez compris : il s'agit du fameux Mr Kidder.

Katya va s'étonner de cette rencontre et se demander ce que le vieil homme lui veut... mais aussi se dire qu'elle va peut-être pouvoir profiter de l'argent de cet homme mystérieux.

Mais Katya va très vite se dire qu'elle soit se méfier de cet homme qui lui semblait inoffensif. Est-il si désintéressé ? Quand il va lui offrir un déshabillé rouge affriolant, Katya se dit qu'elle ferait mieux de fuir.

Et pourtant, fascinée par l'homme (un peu) et par son argent (beaucoup) et surtout en mal d'affection, Katya va poursuivre ses visites dans la maison de Mr Kidder.
Pour le pire...


Voici un roman dont on ne ressort pas du tout indemne. Les deux personnages principaux sont à la fois riches et complexes. 
L'ambiance du roman est assez noire mais surtout très étouffante. On comprend la fascination de Katya pour ce Mr Kidder et en même temps on a envie de la voir fuir cet homme.

J'ai lu ce roman très rapidement et je ressens ce même malaise pour en parler que j'ai eu en le lisant. Je dis donc déjà : Pari réussi pour Madame Joyce Carol Oates
On sent que cette relation est malsaine. On se demande qui est la victime et qui est le coupable entre les deux personnages. 

Le mot qui me revient est vraiment : Étouffant. On a envie que Katya sorte de cette relation. Il y a des passages franchement horribles où on peut être que dégoûté par la tournure des événements. Et pourtant, on garde cette fascination pour ce vieil homme.

Voilà, j'ai été happé par cette histoire et par ma lecture. C'est un roman qui ne laissera personne indifférent et qui permet aussi de voir, une nouvelle fois, toute l'étendue du talent de Joyce Carol Oates.

Commentaires

  1. Ah oui 70... encore plein de romans à découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai su lire à peine 20% de ses écrits 😊

      Supprimer
  2. A force de lire tes chroniques sur Carole Joyce Oates, j'ai eu envie de découvrir cette autrice. Ma librairie proposait son roman Carthage à tout petit prix alors j'ai sauté sur l'occasion. J'espère que je serai aussi séduite que toi par sa plume ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue ne pas avoir lu ce roman mais j'espère qu'il te plaira. C'est une auteure que j'aime vraiment beaucoup.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire