Ces extravagantes sœurs Mitford


Annick Le Floc'hmoan



Editions Fayard / Blog / Avis / Photo de couverture



4e de couverture :



Annick Le Floc'hmoan nous fait découvrir les six sœurs Mitford, issues d'une famille résolument victorienne de l'aristocratie anglaise

L'aînée, Nancy, écrivain reconnu à la plume ironique et parfois cruelle. Amoureuse de la France et de Gaston Palewski, gaulliste historique et grand séducteur, elle quitte son pays pour le suivre à Paris.

Puis Unity et Diana, au destin plus douloureux. Fascinée par l'Allemagne nazie, Unity devient une proche amie de Hitler. A la déclaration de la guerre, elle se tire une balle dans la tête. Quand à la belle Diana, elle épouse le chef des fascistes anglais, sir Oswald Mosley, et  passe trois années en prison.

Jessica, l'avant-dernière des sœurs Mitford, s'enthousiasme pour la république espagnole, émigre aux Etats-Unis, adhère au parti communiste américain et devient, à quarante ans, une journaliste réputée.

Seules Pamela et Deborah suivront la voie souhaitée par leurs parents : beaux mariages, courses à Ascot et jardins luxuriants.


Après deux ans d'enquête et de découvertes surprenantes, l'auteur nous propose un biographie richement documentée. Conservatisme, opposition à l'ordre établi, flirt avec les extrêmes, amours contrariées et tragédies scandent l'incroyable destin de "ces extravagantes sœurs Mitford", emblèmes d'un XXe siècle tourmenté.



Mon avis :

Une excellente biographie de Nancy Mitford



Dès la préface de cette biographie, j'ai appris beaucoup de choses sur la famille Mitford et en lisant entièrement cette biographie, j'ai compris la phrase du M. Mitford, père de ces six sœurs : "Ma femme est normale, je suis normal et nos filles sont toutes plus folles les unes que les autres ! "

On ne peut qu'être (au moins) à moitié d'accord avec lui lorsque nous voyons le destin de ces six sœurs Mitford. 
Élevées de la même manière et dans la pure aristocratie anglaise, elle seront pourtant très différentes les unes des autres. Nancy Mitford sera l'écrivain que l'on connait, opposée au fascisme lorsque ces deux sœurs Diana et Unity seront deux partisanes de l'Allemagne nazie et proches de Hitler.
Et Jessica sera membre du parti communiste américain. J'ai d'ailleurs appris en lisant cette biographie que J.K. Rowling a prénommé sa fille aînée Jessica en l'honneur de Jessica Mitford.


Dans ce livre, nous passons tout de même assez rapidement sur le destin de cinq de ces sœurs pour nous concentrer sur la vie de Nancy Mitford. Cela tombe bien, c'est celle qui m’intéressait le plus. Connaitre sa vie beaucoup plus en détails m'a fait voir son roman Charivari d'un autre œil ! Je comprend mieux le pourquoi de ces personnages anglais fascinés par le nazisme.

J'ai, d'ailleurs, un peu regretté que la biographie ne s'attarde pas plus sur ces romans, l'analyse de ceux-ci et le rapprochement entre son univers et celui de ces livres. 

Nous avons, par contre, droit à toutes ces histoires d'amours tumultueuses et malheureuses. J'ai bien aimé les connaitre. Et, ai pas mal plaint Nancy Mitford au cours de ma lecture.

Cette biographie est aussi un moyen de connaitre l'Angleterre du XXe siècle : entre les traditions et les envies de modernité, nous voyons qu'il était difficile d'être anglaise à cette époque. Et, si nous ajoutons à cela la deuxième guerre mondiale,... Deux sœurs ouvertement fascistes et l'amour de Nancy Mitford pour Gaston Palewski, nous comprenons que sa vie en tant que femme, et pas seulement en tant qu'écrivaine, a de quoi nourrir plus d'une biographie.








Commentaires