La vie rêvée de Virginia Fly


Angela Huth


Photo de couverture Quai Voltaire Avis Blog Anouk Neuhoff ISBN 978-2-7103-7671-2



4e de couverture :


Calme, intelligente et sage, Virginia Fly, institutrice, est toujours vierge à trente et un ans. Ce qui ne l'empêche pas de nourrir des pensées d'une intensité que sont loin d'imaginer ses parents, chez qui elle vit. 
Son prétendant Hans, un professeur plus âgé, et son correspondant américain, Charlie, sont eux aussi bien loin des fantasmes de Virginia. 

Quand Charlie lui annonce sa venue en Angleterre, elle n'ose espérer qu'il puisse réaliser ses rêves enflammés. 
Et pourtant son arrivée coïncide avec la diffusion à la télé d'un reportage sur Virginia, qui voit soudain s'offrir à elle une pléthore d'opportunités de perdre sa virginité. Mais est-il une seule d'entre elles - y compris Ulick Brand, ce délicieux inconnu - qui pourra combler ses attentes ? 


Mon avis :

Un roman malicieux et cruel !


J'avais beaucoup vu ce roman à sa sortie l'année dernière et la couverture ainsi que le titre me donnaient très envie de le lire.

Je précise que même si ce roman a été traduit pour la première fois l'année dernière, il a été écrit par Angela Huth en 1972.
Et pourtant !
Et pourtant, ce roman est résolument moderne.
La jeune femme que nous suivons est Virginia Fly, 31 ans, jeune institutrice un peu déconnectée de la réalité mais avec un caractère bien trempé.
Imaginez un peu : cette jeune femme a un correspondant Charlie, depuis plusieurs années, et s'imagine qu'aors qu'elle va le rencontrer pour la première fois, il va lui demander sa main.

Désillusions garanties pour Virginia Fly qui va se rendre compte que Charlie n'est pas ce qu'il prétendait dans ses nombreuses lettres mais aussi que les contacts physiques ne sont comme elle les avait (bien souvent) imaginés.
Imaginé !
Le mot est dit ! Virginia Fly a pas mal d'imagination et s'imagine que sa vie sera comme dans ses rêves.
La réalité est bien sûr autre et va finir par la rattraper.

Angela Huth parle à travers son héroïne des femmes. De leurs conditions de vie. Des choix qu'elles peuvent faire et surtout des choix qu'elles ne peuvent pas faire.
Et, elle parle avec réalisme. 
Angela Huth montre à quel point l'amour est différent de ce qui est écrit dans les livres ou montré au cinéma. C'est très réaliste. 

Je n'arrive pas à savoir si j'ai vraiment aimé ce roman. Je le trouve bien écrit, malicieux comme je l'ai dit et parfois cruel quand l'auteure décrit les relations humaines.
Je n'ai pas trouvé que Virginia était un personnage attachant. Elle est un peu trop ancré dans ses rêves pour paraître réellement vivante.  
A 31 ans, elle garde ses rêves d'adolescentes et on a souvent envie de la secouer.

Je suis donc assez mitigée sur cette lecture.

Et vous ? Avez-vous lu ce roman ?

Commentaires

  1. J'ai du mal quand les personnages sont ancrés dans une autre réalité, dans les rêves. C'est plus compliqué. Je ne connaissais pas celui ci mais c'est drôle que ça résonne moderne, comme quoi des fois...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est un personnage assez perché qui du coup n'est pas toujours très attachant car ses choix sont souvent... très maladroits. Mais il est vrai que tout le côté : je montre ma vie dans les médias (alors qu'elle ne devrait pas) pour avoir son quart d'heure de célébrité sonne moderne.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire