La petite boulangerie du bout du monde


Jenny Colgan


Avis Blog Photo de couverture Pocket



4e de couverture :



Quand son mariage et sa petite entreprise font naufrage, Polly quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d'une île des Cornouailles. Quoi de mieux qu’un village de quelques âmes battu par les vents pour réfléchir et repartir à zéro ?

Seule dans une boutique laissée à l’abandon, Polly se consacre à son plaisir favori : préparer du pain. Petit à petit, de rencontres farfelues – avec un bébé macareux blessé, un apiculteur dilettante, des marins gourmands – en petits bonheurs partagés, ce qui n’était qu’un break semble annoncer le début d’une nouvelle vie… 


Mon avis :


Un roman plein de bonne humeur !


En commençant ce roman, je savais qu'il avait tout pour me plaire : une héroïne jeune et un peu perdue (à la Sophie Kinsella dirais-je), les Cornouailles (qui me font tant penser à Daphné Du Maurier), et les critiques très positives m'ont vraiment donné envie de lire ce roman.

Sans parler de la chronique d'Adely qui malgré les bémols qu'elle apportait à la seconde partie du roman avait globalement aimé cette histoire.
Je dois avouer que je rejoins complètement son avis !

Le première partie du roman est très plaisante à lire : on découvre la nouvelle vie de Polly, ses premières déconvenues et ses premières rencontres.

J'ai adoré sa rencontre et "son sauvetage" du bébé macareux. 
Cela m'a bien plongé dans le roman et m'a bien permis de m'attacher à cette héroïne au grand cœur. Et, bien sûr, il y a le boulangerie qui va permettre à Polly de se faire connaitre des habitants et de se faire apprécier.
Tout d'abord, en offrant du pain très naturellement, puis en s'associant avec la boulangère de l’île qu'elle prenait pour une vieille femme égoïste et qui se révèle avoir une histoire très touchante elle aussi.

Toute la partie concernant la boulangerie et les rencontres m'a beaucoup plu....
Mais comme Adely, je n'ai pas vraiment adhéré aux différentes "histoires d'amour".
D'abord, j'ai trouvé son histoire avec Chris son presque ex-mari assez étrange. Ils ne se sont pas vraiment quittés mais dès qu'elle arrive sur l’île, elle semble l'avoir complètement rayé de sa vie, ne lui donnant même pas de nouvelles alors que lui aussi est dans une mauvaise passe.
Du coup, nous avons une héroïne qui se soucie plus d'un bébé oiseau (très mignon, je vous l'accorde) que de son mari pas tout à fait ex.

Ensuite, il y a un triangle amoureux qui heureusement ne dure pas trop longtemps, puis, il y a son histoire Huckle qui comme le dit très bien Adely manque carrément de naturel. 
Tous les malentendus auraient pu être dissipés juste en parlant. Juste en une phrase. Et tout cela traîne en longueur puisque dans ce roman nous n'avons pas le droit à une séparation et à des retrouvailles mais à deux séparations et à deux séances de retrouvailles.
C'était un peu trop pour moi aussi.

Malgré ces bémols, j'ai apprécié cette histoire qui m'a fait voyagé et qui m'a donné envie de faire mon propre pain.
Le plus du livre : des recettes à la fin du roman !

Le roman a eu énormément de succès et une suite que je n'ai pas encore lu mais vous pouvez retrouvez la chronique d'adely ici.

Commentaires

  1. Celui ci, il me le faut. Je pense que je vais encore chiner un peu sur les brocantes et si je ne le trouve pas, en septembre, je l'achète!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas peut-être le trouver en brocante oui : c'est le genre de livre léger qu'on ne relit pas forcément. Je l'ai emprunté dans ma bibliothèque municipale moi.

      Supprimer
  2. Il a l'air très sympa et j'aime beaucoup la couverture aussi qui attire pas mal l'oeil !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien la couverture aussi et je pense qu'il pourrait te plaire.

      Supprimer
  3. C'est un roman fait pour mon blog : un roman et des recettes. C'est vrai que ce livre me faisait envie mais l'engouement autour des romans feel good m'a un peu freiné. J'avais peur que ce soit pas forcément bien écrit. Peut être que je l'emprunterai à la bibliothèque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;p c'est très vrai ce que tu dis. Je ne sais pas si tu as déjà fait du pain entièrement toute seule mais ce roman donne envie de s'y mettre.
      Disons qu'en terme de romans feel-good, j'ai moi aussi lu bien mieux. Je dirais qu'il est plus sympathique que réellement amusant.

      Supprimer
  4. Bonsoir Gaëtane,
    Merci beaucoup d'avoir fait le parallèle entre ta lecture et la mienne. Ca me fait plaisir.
    Et je vois que, encore une fois, nos avis coïncident !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Adely,
      En relisant ta chronique, je me suis fait la réflexion que j'étais totalement d'accord avec ton avis et comme tu es aussi assez mitigé sur le deuxième tome et que tu m'as dit que les problèmes de communication étaient encore pires,... Je le lirai peut-être mais plus tard...
      J'en profite pour te dire que j'ai lu aussi le secret de la manufacture des chaussettes... et que je suis encore une fois d'accord avec ta chronique. Le cercle littéraires des amateurs d'épluchures de patates était beaucoup mieux.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire