Le colonel Brandon Et Marianne : De l'amour ou du dépit ?


Dans Raison et Sentiments

de 

Jane Austen


Sense and sensibility / Alan Rickman / Gif / Dahwood


Pourquoi cette question ?


J'ai relu, il y a quelques temps Raison et sentiments dans lequel il y avait en avant-propos une analyse de la relation entre le colonel Brandon et Marianne Daswood.
Christine Jordis trouve que le mariage entre le Colonel Brandon et Marianne est une sorte de punition pour ses excès de sensibilité. Elle dit même du colonel : "Il est peu de personnages moins séduisants et même, aussi irritants, que l'estimable colonel Brandon",... et elle dit aussi : "Marianne donnée en compensation de ses services et mérites, au colonel Brandon, un vieux barbon frileux",....

Il est peu dire que j'ai été surprise de cette analyse tant pour moi le Colonel Brandon est reconnu au fil du roman (comme Mr Darcy dans Orgueil et préjugés d'ailleurs) comme le parfait gentleman, chevaleresque et, et apte à donner (et revoir de) l'amour de Marianne.
Mais, je me suis aussi demandée si mon avis n'était pas dû en partie à l'adaptation de Raison et Sentiments par Ang Lee (1995) et à l'interprétation magistrale d'Alan Rickman en colonel Brandon.
Je commence donc ma défense de ce personnage en disant que je ne parlerais que du livre !

Sense and sensibility / 1995 / Gif / Dashwood / Elinor
- Ne partez pas, je m'autorise les gifs !

Comment nous est présenté le Colonel Brandon ?


Jane Austen nous dit qu'il est grave et taciturne. Cela ne vous rappelle personne ? Quelqu'un de tellement grave et taciturne qu'il en parait bouffi d'orgueil ? Mr Darcy Bien sûr !
Et si les raisons de leur comportement sont différentes, elles en sont toutes valables lorsqu'elles sont expliquées aux deux sœurs : Marianne et Elinor d'un côté et Jane et Lizzie de l'autre...
Pour ce qui est du physique du personnage, Jane Austen parle d'un personnage pas beau mais dont la physionomie dénote du bon sens et ces manières du bon goût.
Et surtout lorsque Marianne joue du piano, il est le seul à ne pas s'esclaffer / parler mais à l'écouter en admirant l'éxécution ce que Marianne elle-même juge digne d'estime.

Marianne peut-elle en tomber amoureuse ?


Marianne étant Marianne, elle ne peut pas tomber amoureuse immédiatement d'un homme comme le colonel Brandon, elle a besoin d'être transportée comme dans la poésie qu'elle lit, elle a besoin d'exceptionnel et par dessus tout elle a besoin de connaitre cette déception amoureuse pour reconnaître la valeur d'un homme comme le colonel Brandon.
En d'autres termes, Marianne a besoin de vivre et grandir pour se connaitre être elle-même et reconnaître ce qu'est l'amour.

Marianne veut l'amour au premier regard et tombe amoureuse immédiatement de Willoughby qui la fera exulter puis souffrir. 
Et d'ailleurs, c'est quand elle rencontre Willoughby que Marianne commence à être agacé par la présence du colonel et à être beacoup moins charitable avec lui en s'en moquant de manière plus ou moins ouverte. Il ne peut pas être comparé à ce jeune homme... au début...

Car, Marianne apprendra à aimer le colonel Brandon. Je pense que nous lecteur apprenont à apprécier le colonel Brandon par ces actions avant Marianne mais que Marianne les comprendra plus tard et les appréciera de la même manière que nous.

Le colonel Brandon ou le héros sous-estimé :

Car ceux sont les actions du Colonel qui lui rendent justice : son amour perdu nous permet de le comprendre, sa fidélité à cet amour nous émeut et surtout ses actions envers l'enfant de cet amour perdu font du colonel Brandon le parfait gentleman.
Il aide en silence même si il doit subir rumeurs et commérages pour protéger l'identité de cette jeune fille. 
Et, il défie même Willoughby en duel pour protéger son honneur ! Je pense qu'il est sans que Marianne ne s'en rende encore compte le véritable héros chevaleresque qu'elle recherche !

Et l'action qui pour moi le rend plus héroïque que tout et que malgré l'amour qu'il porte à Marianne il se contentera de féliciter Elinor pour le prochain mariage de sa sœur alors même qu'il sait quel genre d'homme est Willoughby.
Il se refusera à évoquer les incartades de Willoughby devant Elinor même si il sait que ses révélations mettront sans aucun doute un terme aux relations entre les deux jeunes gens.
En véritable gentleman, le colonel Brandon ne dira la vérité que lorsque Willoughby se révélera fiancé à une autre afin de réduire la peine de Marianne.

Un mariage heureux :


Jane Austen dans ses romans ne met que rarement les passages les plus romantiques laissant aux lecteurs deviner ce qu'il va se passer. Ainsi, dans Raison et sentiments, nous n'aurons le droit ni à la demande en mariage d'Edward ni à celle du colonel Brandon. 
Jane Austen utilisera l'ironie pur décrire ce mariage.
Et le mariage est décrit comme heureux puisque Marianne donnera la gaieté qui pouvait manquer au Colonel et son cœur nous dit Jane Austen lui sera acquis au fil du temps. 
D'ailleurs, on peut comprendre que ces deux personnages se comprendront puisqu'ils ont vécu tous les deux une vive passion et une vive douleur. Leur amour entre eux les rend complètement heureux.


Et vous que pensez-vous de ce mariage ?

Commentaires

  1. C'est un roman que je n'ai pas encore lu, les personnages me sont totalement inconnus mais l'article me plait bien. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci je te recommande vivement ce roman. J'ai été un peu piqué par l'avant-propos disant que Marianne était punie à causes de ses sentiments jamais cachés. J'ai ressenti l'exact contraire lors de ma lecture : une jeune femme qui apprend de sa désillusion et qui apprend ce qu'est le véritable amour !

      Supprimer
  2. Très jolie analyse ! J'avoue que je n'ai pas encore lu Raison et sentiment mais quand je le sortirai de ma PAL, je verrai la relation de Marianne et du Colonel Brandon avec plus d'acuité grâce à toi.
    J'aimerai beaucoup voir le film avec Alan Rickman également.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup : J'ai très envie d'avoir ton avis sur ce roman et si tu vois le film tu pourras faire une jolie chronique de plus d'un livre = un film ! ;p

      Supprimer
  3. Oh mon Dieu ! Mais dans quelle édition as-tu trouvé cette analyse. En tous cas, bravo pour ta belle défense, je fais également partie de ceux qui croient fermement en l'amour entre Brandon et Marianne. Loin d'être une punition, moi j'ai toujours pensé que Brandon était une récompense pour avoir su dépasser ses préjugés et exagérations d'adolescentes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord pour dire que Brandon est une récompense et que leur mariage sera tout aussi heureux que celui d'Elinor. Cette "analyse" était dans l'édition qui traduit Sense and sensibility par Le cœur et la raison (Folio).
      J'ai l'impression que comme Jane Austen montre et écrit rarement de grandes déclarations d'amour dans ses romans (mais quand elle le fait quel bonheur quand je repense à la lettre de Frédéric Wentworth...) certains sont passés carrément à côté de l'histoire entre Marianne Et Brandon.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire