Le ravin


Joyce Carol Oates



Avis Photo de couverture 229035001X Blog J'ai lu


4e de couverture :



Matt McBride ne connaissait que vaguement la jolie adolescente retrouvée morte dans un ravin, où il avait joué enfant. Pourtant, ce garçon sans histoires, apprécié de ses camarades, se sent coupable. N'aurait-il pu empêcher un tel drame ? 
Ce sentiment ne cesse de le hanter. 

Des années plus tard, une femme de l'entourage de Matt disparaît, réveillant sa culpabilité. Bouleversé, Matt s'interroge sur son mariage, sur son bonheur factice. 
Son comportement bizarre éveille les soupçons de la police. Matt rencontre un artiste sinistre qui signe ses œuvres "Nom inconnu" et qui pourrait bien être le tueur en série. 
De sa confrontation avec cet homme, mais surtout avec lui-même, va naître une terrifiante révélation...


Mon avis :

Un bon roman policier


Me voici (déjà) de retour dans l'univers de Joyce Carol Oates pour un nouveau thriller / roman policier.
Cette fois, nous sommes dans la peau de Matt, père de famille un peu malheureux, qui est fortement soupçonné d'être non seulement l'amant d'une femme portée disparue mais aussi d'être son meurtrier. 
A sa propre surprise, il découvre que cette femme, cette artiste était terriblement amoureuse de lui. Elle le dit dans son journal intime.

Quoi de plus naturel, alors, pour la police de soupçonner Matt qui est loin de dire toute la vérité.

D'un autre côté, nous lecteurs, nous avons le point de vue de "Nom inconnu" et sous ce mystérieux nom se cache en réalité un artiste inconnu par le monde l'art : pas à cause de son identité secrète plutôt à cause de son manque de talent. 

J'ai bien aimé ce roman sans véritablement l'adorer. Il m'a manqué de la surprise lors de la révélation finale : je suis vieux jeu et j'aime découvrir l'identité des meurtriers seulement aux dernières pages de l'intrigue.
Ce n'est malheureusement pas le cas ici.
Et il n'est pas en cause le talent de Joyce Carol Oates, qui a plutôt voulu faire de cette enquête policière un prétexte pour nous présenter le personnage de Matt, sa psychologie et son regard vis-à-vis de vie actuelle.
Parfois, il ne suffit pas de grand chose pour bouleverser une vie d'un père de famille.
Je dirais que je ne me suis pas suffisamment attachée au personnage de Matt (justement) pour avoir envie de connaitre tous ses états d'âme. 
Malheureusement...

Une petite déception donc !
Même si je reconnais toujours le talent de Joyce Carol Oates. 

Commentaires

  1. Mince dommage que ça n'ait pas été à la hauteur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage oui. Pas du tout ca à quoi je m'attendais même si cela n'enlève rien au talent de Joyce Carol Oates : je lirai encore ces autres romans avec plaisir.

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup cette auteure alors je suis étonnée de voir une déception. Je note quand même, je suis curieuse =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu le lis, je serai ravie d'être contredite : j'adore cette auteure moi aussi et là j'ai l"impression d'être passée à côté de ce roman !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire