Le Bouc émissaire


Daphné Du Maurier



Photo de couverture / Avis / Blog / Phébus /  9782859404512



4e de couverture :



Le regretté Sir Alfred Hitchcock s'est inspiré plusieurs fois, à l'écran, de l'oeuvre de Daphné Du Maurier.
Que n'a t-il mis en scène Le bouc émissaire, pur récit d'angoisse fondé sur une diabolique substitution d'identité ! On lit ces quatre cents pages le souffle court, avec le sentiment rare de tenir entre ses mains un concentré de vertige.
Nombre de lecteurs de la divine Daphné  considèrent ce récit où le suspense atteint parfois l'insoutenable comme son livre le plus parfait.
Dernier mystère : comment un tel roman a t-il pu rester si longtemps introuvable dans les librairies de langue française.



Mon avis :

Un véritable coup de cœur !


Nous retrouvons Daphné Du Maurier pour un récit qui ne prend pas place aux Cornouailles comme à son habitude mais en France ! Et nous retrouvons son goût pour le mystère et les personnages attendrissants.

Le récit commence par la rencontre entre deux hommes : John l'anglais et Jean le français. Et lorsqu'ils se croisent pour la première fois, ils se rendent vite compte de leur ressemblance. Ils sont tout simplement sosies.
Autour d'une discussion, John confie à Jean qu'il trouve sa vie complètement ratée et qu'il n'a aucune attache nulle part et Jean, en retour... le drogue suffisamment pour finir par disparaître avec ses affaires et son identité.

En se réveillant, John se rend vite compte de l'impasse dans laquelle il se trouve lorsque le chauffeur de Jean vient le chercher en le prenant évidemment pour son maître.

Que doit faire John ? Se rendre à la police et dévoiler l'usurpation d'identité ou découvrir la vie bourgeoise que mène Jean ?
C'est la deuxième option qu'il choisit.
Et malgré ses gaffes à répétitions, il va finir par s'attacher à la famille de Jean et essayer de régler  les différents problèmes de cette grande famille.

Et comme John, je me suis moi aussi attachée aux différents personnages de cette histoire et surtout au personnage de John.
Naïf mais gentil, John s’empêtre dans ces histoires de famille et va essayer de rendre tout le monde heureux.

Bien sûr, l'usurpation d'identité est invraisemblable : comment aucun membre de la famille ne pourrait se rendre compte du changement de comportement du personnage de Jean ? 
Mais l'histoire est tellement bien faite qu'on se prend complètement au jeu. On découvre les secrets de famille avec plaisir et passons un très bon moment de lecture.

Un livre que je recommande vivement !


Commentaires

  1. C4est vrai que c'est étonnant que personne ne se rende compte de la supercherie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu oui mais d'un autre côté c'est tout de même bien fait. Et les personnages sont attachants donc j'avais surtout envie de le continuer.

      Supprimer
  2. Il faudrait que je le retente à l'occasion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé ça vraiment très bien. Il faut dire que j'aime beaucoup Daphné Du Maurier donc je ne pouvais qu'aimer !

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout ce livre. Ta chronique m'a donné envie de le découvrir. J'ai adoré Rebecca alors pourquoi pas celui-là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! J'ai beaucoup aimé Rebecca (et ma cousine Rachel également) moi aussi. Il y a un côté un peu mystérieux aussi dans celui-ci. J'aime beaucoup l'écriture et l'univers que Daphné Du Maurier donne à ses histoires.

      Supprimer
  4. Voilà une auteure que j'adore, je ne connaissais pas cette oeuvre, je la note donc =) merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue au club des adorateurs de Daphné Du Maurier. ;p
      Je l'aime beaucoup moi aussi (en particulier pour Rebecca et Ma cousine Rachel). Celui-ci est très bon aussi ! Bizarrement, il a été publié très tard en France.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire