La tache


Philip Roth



Photo de couverture Avis 2070759075


4e de couverture :


Convoqué pour répondre d'une accusation de racisme, le professeur et ancien doyen Coleman Silk, éminent spécialiste des auteurs de l'Antiquité, se voit contraint de mettre un terme brutal à ses fonctions. 
Étrange ironie du sort pour celui qui a toujours refusé de se laisser dicter son destin par une société hostile et ségrégationniste... 

Philip Roth décrit l'effritement inévitable d'un individu dont toute l'existence repose sur un mensonge. Spécialiste de l'âme humaine, il interroge la condition des Noirs aux États-Unis, fouille la conscience morale d'une Amérique sinistrée et donne à cet impressionnant voyage au bout de la nuit une atmosphère d'impuissance, d'échec et de frustration. La violence crue de cette ouvre paroxystique, menée avec sensualité et intelligence, en fait l'un de ses plus fascinants romans.


Mon avis :

Que penser de ce roman ?

Je l'ignore toujours.
J'ai plutôt aimé la manière dont le narrateur nous raconte l'histoire de Coleman Silk. Il nous la raconte comme il l'a vécu : ne sachant pas si cet homme est fou, ne connaissant pas son secret tout de suite et le suivant de loin en essayant de reconstituer le puzzle.

J'ai trouvé qu'il y avait pas mal de longueurs, de moments où le narrateur nous dit qu'avant de connaitre son secret il n'aurait jamais deviné etc... 
Mais qu'il nous garde bien sûr ce secret pour les dernières pages (ça il nous le dit pas directement mais on s'en doute parce que ce procédé est vieux comme le monde et j'ai trouvé cette ficelle assez grossière en vérité)
Je ne me suis pas attachée au personnage de Coleman Silk et là est peut-être le problème. J'aurais aimé qu'on connaisse un peu plus sa vie et ses relations avec ses enfants. A la place de cela, on dirait qu'il a coupé les ponts avec tous sans vraiment de raison.

Les passages où il est question de Monica Lewinsky m'ont vraiment gêné. Je sais que ce n'est ni l'opinion de Roth dont il est question ni même celles des personnages,... mais j'ai trouvé cela vulgaire pour cette jeune femme jeté en pâture devant le monde entier et qui n'a certainement jamais accepté de figurer dans ce roman.
N'avait-elle pas été assez humilié à l'époque ?
Alors oui... je sais que cette histoire a secoué l'Amérique et j'imagine bien que la bien pensance américaine a été choqué et que Philip Roth a voulu les choquer de nouveau mais parler d'une femme de cette façon, choquer pour choquer et au final humilier une personne déjà humiliée n'est ni correct ni intelligent. 

Bref, un roman qui m'a dérangé. Des facilités. Et un secret : tout ça pour ça...
Je me demandais donc que penser de ce roman et j'imagine que cela signifie que jamais je n'aurais voulu me poser cette question.
Vais-je relire Philip Roth ?
Je ne pense pas.

Commentaires

  1. je comprends que ça t'ait dérangé, ça me rend triste du coup pour elle aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai trouvé ça assez vulgaire et je n'ai pas vu du tout l'intérêt de parler d'une telle façon de cette femme.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Et j'avoue que je ne le conseille pas (d'où l'intérêt de faire une chronique sur un livre qu'on n'a pas aimé :p)
      J'ai pourtant entendu beaucoup de très bonne choses sur Philippe Roth !

      Supprimer
  3. Au moins, c'est clair. Je ne lirai pas ce roman non plus. Si un sujet est apporté juste pour dire de remuer encore le passé sans grande utilité, je dis non!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil ! J'ai trouvé ça trop vulgaire et cela m'a beaucoup déçu et le reste de l'histoire / le grand secret du personnage est carrément invraisemblable.
      Une lecture pour rien !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire