Sors de ce corps, William



David Safier



Photo de couverture / Avis / Blog / Presses de la cité / 978-2-258-08551-0



4e de couverture :

Deux dans un corps, c'est un de trop.



Afin de réparer ses erreurs et reconquérir l'homme de sa vie, Rosa décide d'avoir recours aux services de Prospero, un magicien soi-disant capable de faire voyager les gens dans le passé. Et voilà comment la jeune femme se réveille dans la peau du génial William Shakespeare
Lequel, oh dear, n'apprécie pas vraiment cette cohabitation forcée.

Loufoque, rythmée et profondément humaine, la nouvelle comédie de David Safier offrir un grand moment de divertissement.



Mon avis :

Un roman très drôle !


Encore un roman lu grâce à une chronique d'Adely.
Et encore un roman que j'ai adoré !

L'idée de départ m'a fait un tout petit peur : une jeune femme Rosa, qui se décrit elle-même comme le cliché ambulant de la trentenaire cherchant l'amour, vit mal le mariage de son ex-petit ami. Après avoir vu un numéro de cirque où un homme timide revit sous hypnose une vie antérieure, elle se fait elle-même hypnotiser.
Et dans la peau de qui se réveille t-elle?
Rien de moins que dans la peau de William Shakespeare !

La bonne idée du livre (qui ne s’essouffle jamais) est d'avoir la petite voix de William Shakespeare qui vit cette intrusion et qui est bien décidé à ne pas se laisser faire.
Surtout que Rosa a le chic pour se mettre dans des situations compliquées en parlant de manière désinvolte à Elisabeth I par exemple.
Et nous découvrons un William Shakespeare, très drôle, bien loin du portrait de l'homme de lettres que nous pouvons imaginer. 
Par exemple le voici parlant de sa future pièce de théâtre Hamlet :

"- Mais, fis-je avec etonnement, je suis encore loin d'avoir terminé Hamlet !
- Eh bien... euh... la renommée précède l'oeuvre avant même qu'elle ne soit terminée, m'empressai-je d'expliquer.
- En vérité, ce sera à coup sûr une comédie merveilleuse.
- Une... euh... comédie ?
J'étais extrêmement surprise.
- Elle raconte l'histoire d'un Danois incapable de se décider. Par exemple, lorsque Hamlet entre dans une taverne, il se demande : "Du vin ou pas du vin ?" S'il veut manger, il réfléchit ; Du cochon ou pas de cochon ?"..."

Vous le devinez, donc, nous avons le droit à un roman plein d'humour ! Où les situations loufoques vont se succéder.
C'est un roman, en fin de compte, loin des clichés des jeunes femmes trentenaires que j'ai lu avec beaucoup de plaisir.

Commentaires

  1. Ca a l'air sympa, surtout d'avoir la petite voix comme tu dis. J'avais vu un autre avis de celui ci. Il faudrait que je tente ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas et n'en avais pas trip entendu parlé avant de le voir sur le blog d'Adely : et je n'ai pas regretté. C'est très drôle, j'ai passé un excellent moment en le lisant.

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup cet auteur! Je crois que Sors de ce corps William est le seul que je n'ai pas lu... Il va falloir que je le découvre, et vite, parce que cette petite voix a l'air très drôle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah et bien moi c'est le seul que j'ai lu de cet auteur :-)
      Je ne regrette pas et je vais en lire d'autres !

      Supprimer
  3. Celui ci me fait de l'oeil depuis un certain temps :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors je te conseille de te jeter dessus ! C'est un très bon roman très drôle.

      Supprimer
  4. Bonjour Gaëtane,
    Je suis ravie que ce roman t'ait plu ! C'est vrai que les premières pages peuvent faire penser à un chick lit avec une héroïne stéréotypée mais dès que le personnage de Shakespeare entre en scène, on bascule dans une comédie avec des dialogues savoureux (et parfois surréalistes) !
    Du même auteur David Safier, j'ai beaucoup aimé également "Maudit Karma" et "Le fabuleux destin d’une vache qui ne voulait pas finir en steak haché".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Adely, J'avoue avoir eu un peu peur au début de ne pas du tout accrocher mais en réalité c'est tellement bien fait que j'en redemande ! Je me note donc ces titres. Merci beaucoup pour cette découverte en tout cas.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire