Tu n'as jamais été vraiment là


Jonathan Ames 



Photo de couverture / Editions Joelle Losfeld / Littérature étangère / Avis / Blog



4e de couverture :



Joe, ancien marine et ex-agent du FBI a eu son compte de scènes de crimes. Et ce n'est pas sa vie sentimentale qui va lui mettre du baume au cœur : solitaire et tourmenté, il ne se lie à personne.

Lorsqu'un homme politique de premier plan l'engage pour exfiltrer sa fille adolescente des griffes de la prostitution, il découvre un réseau de corruption inimaginable. Quand la seule personne à qui il tient encore est enlevée, Joe renonce à sa promesse de ne pas faire de mal.
Et si il y a quelqu'un qui sait tuer pour la vérité, c'est bien Joe...



Mon avis : 

Un excellent roman noir !



J'avais envie de lire ce livre depuis au moins deux ans grâce à une chronique radio de Bernard Poirette.
Grand amateur de polar, cet homme de radio me donne envie de lire chacun des livres qu'il chronique. J'ai parfois été déçu, c'est vrai mais ce n'est pas du tout le cas pour ce tout petit livre de 98 pages.

On suit l'aventure de Joe, un ancien marine, qui pense à son futur suicide chaque matin mais qui survit grâce ou à cause de la présence de sa mère. Car Joe est revenu habité chez sa mère après bien des mésaventures.
Cet homme solitaire, dépressif donc, vit pour sauver des filles enlevées à leur famille pour devenir des prostituées.

Sauf que...
Lorsqu'il doit sauver la fille d'un imminent homme politique américain, il n'imagine pas découvrir une véritable machination dont il n'est qu'un pion.


Ce livre est un véritable petit roman noir. Très bien fait.
La fin m'a véritablement estomaqué.

Le personnage principal, anti-héros à souhait, est tout simplement génial !
Un roman que je recommande à tous les amateurs de romans noirs.

Commentaires