La toile d'araignée


Agatha Christie



Photo de couverture / Blog / Avis / Editions du masque / 9782702479643



4e de couverture :



Une élégante demeure campagnarde, une maîtresse de maison qui assume la double - et épuisante ! - fonction de femme de diplomate et de belle-mère... et puis... Pippa, bien sûr, une enfant charmante quoiqu'un peu peste sur les bords.

Le décor semble planté pour une délicieuse garden party, mais voilà que débarquent en trombe un Premier ministre soviétique, un maître chanteur et une ribambelle d'invités aux facéties usantes pour les nerfs...

Tout va mal, et pour couronner la soirée, un cadavre se met dans la tête d'encombrer le plus beau tapis du salon ! Cette fois c'est sûr : il n'y a plus qu'à tirer la sonner d'alarme !



Mon avis :

Un personnage principal totalement farfelu pour une énigme très bien menée !



Après Black coffee, voici une nouvelle pièce de théâtre d'Agatha Christie adaptée en roman par Charles Osborne.

Et, j'ai été beaucoup plus convaincu par cette adaptation : moins de lourdeurs dans le style et ce roman fait la part belle aux dialogues !

Avant de résumer un tout petit peu l'histoire, voici une petite anecdote : Elisabeth II est allée voir cette pièce de théâtre en 1955 au Savoy Theatre de Londres.

Nous voici donc plongé dans une maison de campagne où Clarissa, la charmante maîtresse de maison, se met en tête de divertir ses invités. Et pour se faire, elle n'hésite pas à trafiquer la vérité, voire même à inventer de nombreux mensonges.
Pour se justifier Clarissa dit elle-même qu'elle aime jouer à un petit jeu toute seule et à s'inventer dans sa propre réalité plusieurs réalités : Et si elle était devenue une actrice célèbre ? Et si elle s'était mariée secrètement à Constantinople et que son mariage actuel ne soit pas valide ? Et si un cadavre était retrouvé dans sa bibliothèque ?
Clarissa n'est pas encore devenue une actrice célèbre mais, par contre, va retrouver un cadavre au beau milieu de son salon.

Elle va vite se mettre dans une situation impossible lorsqu'elle va décider de continuer son petit jeu et de décider que le cadavre ne sera pas retrouvé dans son salon.
Pas sûr que l'inspecteur de police, prévenu par un appel anonyme qu'un meurtre a eu lieu, apprécie les plaisanteries de Clarissa.


J'ai beaucoup aimé suivre cette enquête. Le personnage de Clarissa est pétillant et nous retrouvons tout l'humour d'Agatha Christie dans ce roman à travers ses nombreux dialogues !
Agatha Christie a d'ailleurs écrit cette pièce de théâtre pour et à la demande de l'actrice Margaret Lockwood, ce qui explique  l'importance de ce personnage dans la pièce. 

Je me suis laissée prendre au jeu et eu dû mal à retrouver le vrai du faux dans ce roman. Et l’énigme  est très bien mené. Une fois de plus.

Mission réussie pour Agatha Christie


Commentaires