dimanche 13 août 2017

Un pays à l'aube


Dennis Lehane


Photo de couverture / Avis / Blog / Rivages / Thriller


4e de couverture :



L'Amérique se remet difficilement des soubresauts de la Première Guerre mondiale. De retour d'Europe, les soldats entendent retrouver leurs emplois, souvent occupés par des Noirs en leur absence. L'économie est ébranlée, le pays s'est endetté et l'inflation fait des ravages. La vie devient de plus en plus difficile pour les classes pauvres, en particulier dans les villes. C'est sur ce terreau que fleurissent les luttes syndicales, que prospèrent les groupes anarchistes et bolcheviques, et aussi les premiers mouvements de défense de la cause noire.
En septembre 1918, Luther Laurence, jeune ouvrier noir de l'Ohio, est amené par un étonnant concours de circonstances à disputer une partie de base-ball face à Babe Ruth, étoile montante de ce sport. Une expérience amère qu'il n'oubliera jamais. 
Au même moment, l'agent Danny Coughlin, issu d'une famille irlandaise et fils aîné d'un légendaire capitaine de la police de Boston, pratique la boxe avec talent. Il est également chargé d'une mission spéciale par son parrain, le retors lieutenant McKenna, qui l'infiltre dans les métiers syndicaux et anarchistes pour repérer les "fauteurs de troubles" puis les expulser du territoire américain.
A priori Luther et Danny n'ont rien en commun. Le destin va pourtant les réunir à Boston en 1919, l'année de tous les dangers. Tandis que Luther fuit son passé, Danny cherche désespérément le sens de sa vie présente, en rupture avec le clan familial. Dans une ville marquée par une série de traumatismes, une ville où gronde la révolte, la grève des forces de police va mettre le feu aux poudres.


Mon avis :


Une déception !


J'ai adoré Shutter Island et Gone baby gone de Dennis Lehane : il m'avait complètement transporté dans ses histoires.
J'ai lu Shutter Island après avoir vu le film avec Leonardo DiCaprio : je n'avais, donc, plus la "surprise" de fin mais j'ai admiré l'art avec lequel il a amené son histoire.

J'ai, donc, essayé de me plonger dans un pays à l'aube en me disant qu'il serait intéressant de "découvrir" les milieux syndicaux des Etats-Unis après la première guerre mondiale. Malheureusement, je n'ai jamais réussi à rentrer dans l'histoire. Il faut dire que l'histoire débute par un match de Base-Ball et ses termes très spécifiques auquels je ne connais et ne comprends rien.

Il y a quelques passages que j'ai trouvé intéressant, en particulier, lorsque nous allons dans la famille de Danny mais qu'est-ce que c'est long !
J'aimerais dire que la fin rattrape le reste mais ce n'est pas du tout ce que j'ai ressenti durant ma lecture. 
Je me suis même demandée à plusieurs reprises si je n'allais pas abandonner mon livre en cours de route, j'ai continué grâce à quelques passages mais je suis ravie de l'avoir terminé !

Dennis Lehane a fait beaucoup mieux et si vous n'avez pas encore lu ou vu Shutter Island, je vous les recommande tous deux.
Si vous avez lu, un pays à l'aube, j'aimerais beaucoup connaître votre opinion dessus. Suis-je passée à côté de quelque chose ? Certainement ! Dites-moi votre avis là-dessus.

4 commentaires:

  1. Je n'ai lu (et vu) que Shutter Island du même auteur, je ne peux donc te dire ... En revanche, il n'est jamais évident d'être un peu déçu(e) par un auteur que l'on aime !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis déçue d'être déçue en quelque sorte. Des passages m'ont vraiment ennuyé !

      Supprimer
  2. Mince désolée que ça n'ait pas bien marché pour le coup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui ! Je pense quand même relire Dennis Lehane car je sais qu'il a écrit de très bons romans.

      Supprimer