Loin de vous ce printemps


Mary Westmacott


Photo de couverture / Blog / Avis / Editions du Masque


Quatrième de couverture :


Dans le train qui l'emporte de Bagdad vers Londres, en ce printemps 1938, Joan Scudamore envisage l'avenir avec satisfaction. D'ailleurs sa vie toute entière n'est-elle pas un modèle de félicité ? N'a t-elle pas réussi à concilier brillamment mariage, enfants et carrière de son mari ?

Lorsque survient l'imprévu, Joan n'y accorde qu'une importance toute relative : la voilà coincée pour plusieurs jours dans un relais du désert, qu'à cela ne tienne ! Elle en profitera pour écrire à ses amies, lire et se reposer.

Mais la farniente pousse à la réflexion. La réflexion à l'interrogation. Et sans le savoir, alors que jour après jour l'attente se prolonge, Joan Scudamore devient peu à peu la proie des ombres noires du passé.


Le saviez-vous ?


Agatha Christie n'a pas seulement écrit des romans policiers et d'espionnage, elle a également écrit des romans plus psychologique et qu'elle désirait plus "littéraires" que ses romans habituels sous le pseudonyme de Mary Westmacott.

Dans son autobiographie, elle parle de ce roman Loin de vous ce printemps en ces termes : "C'était le portrait d'une femme ayant une image toute faite d'elle-même, de ce qu'elle était, mais qui se trompait complètement."


Mon avis :


Une agréable surprise !


En voyant la couverture, je pensais lire un roman à l'eau de rose et j'étais curieuse de savoir ce que la plume d'Agatha Christie donnait dans un autre genre romanesque.

J'ai beaucoup aimé ce roman et je pense que tous ceux qui aiment les romans d'Agatha Christie et, en particulier, les romans mettant en scène Hercule Poirot ne seront pas déçus par ce roman. 
Elle fait preuve de la même finesse psychologique que le célèbre détective belge le fait lorsqu'il résout une énigme.

Lors d'un voyage, l'héroïne de notre histoire se retrouve seule, face à elle-même, et se questionne sur sa vie, son mariage, ses enfants, son passé et son présent plus qu'elle ne l'a jamais fait. Elle va, alors, mettre au jour tout ce qu'elle s'était cachée à elle-même.

C'est un roman sur les apparences, les petits mensonges qu'on se fait à nous-même pour supporter la réalité, et sur le voile qu'on pose pour se cacher la vérité.

En tant que lecteurs, nous voyons plus que l'héroïne ce qui se passe et ce que ses proches pensent d'elle. Et, en cela, je trouve qu'Agatha Christie fait très fort et que ce roman est une grande réussite.

Je ne sais pas si j'apprécie ou non l'héroïne et je crois qu'au fond ce n'est pas l'important dans ce livre, l'héroïne se découvre à elle-même et c'est tout le sujet de ce roman. L'introspection de ce personnage est très bien faite : loin de sa vie habituelle, elle se rend enfin compte de ce qu'elle est et fait tomber son masque.
Elle révèle ce qu'il y a derrière le vernis de cette vie trop parfaite. 

J'ai rarement lu de roman comme celui-là et je suis vraiment enchantée par cette lecture. Et ravie d'avoir découvert une nouvelle facette du talent d'Agatha Christie.

Un livre que je recommande à tous ceux qui aiment Agatha Christie !

Commentaires

  1. Grâce à toi, je découvre qu'Agatha Christie, en plus d’être une auteure prolifique de romans policier, écrivait également des romans plus introspectifs !
    Tu as attisé ma curiosité et nul doute que ce titre va venir rejoindre ma (très longue) wish list !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on sent dans ses romans policiers qu'elle utilise beaucoup la psychologie et c'est la même chose dans ce roman. J'ai été très surprise par ce roman.

      Supprimer
  2. Ah ben tiens je ne savais pas qu'elle avait écrit ce type de romans aussi ! Ca peut etre sympa à tester !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai beaucoup aimé. C'est un roman un peu particulier car le personnage principal fait vraiment une introspection et peut être très agaçante dans son aveuglement mais, moi, j'ai apprécié cela.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire