lundi 7 août 2017

Black Coffee


Agatha Christie


Photo de couverture / Avis / Blog / Pièce de théâtre / Le masque


4e de couverture :



Lors d'une belle matinée, Hercule Poirot, retiré des affaires, savoure son petit déjeuner dans son appartement de Mayfair.
Rien ne pourrait perturber cette tranquillité retrouvée... Mais lorsque sir Claude Amory, célèbre savant atomiste, sollicite l'aide du détective, il n'en faut pas plus à ce dernier pour abandonner sa tasse de chocolat et se lancer dans une nouvelle enquête.


Le saviez-vous ?


Agatha Christie a écrit 7 pièces de théâtre originales.
Les autres pièces de théâtre sont adaptés des romans d'Agatha Christie et certaines ont été  adaptées par Agatha Christie elle-même.

Black Coffee est une de ses 7 pièces de théâtre et a été adapté en roman par Charles Osborne.


Mon avis :


J'adore Agatha Christie et, en particulier, les romans policiers mettant en scène Hercule Poirot. 

J'aime tout chez Hercule Poirot : son physique atypique, sa façon de parler de ses petites cellules grises, sa vantardise, et, surtout, sa manière de réunir tous les suspects dans une même pièce à la fin de l'histoire pour les accuser un à un, démontrer qu'ils auraient pu commettre le crime, les mettre en face de leurs mensonges, les disculper puis accuser le véritable assassin.


Agatha Christie / Adaptation / Gif / Blog / Avis / Black coffee



J'ai, comme d'habitude, adoré ce roman et adoré voir les petites cellules grises de notre détective belge en action. 

Un seul petit reproche : ce roman qui n'a, donc, pas été écrit par Agatha Christie elle-même mais seulement été adapté de sa pièce de théâtre souffre de quelques maladresses.
Ce que le spectateur de théâtre voyait sans peine nous ait ici conté très maladroitement parfois :

"Lucia se leva, se dirigea lentement et apparemment sans but vers la table du centre de la pièce, jeta un coup d’œil à la boîte en fer blanc. Puis, prenant soin de s'assurer que personne ne la remarquait, elle saisit un tube de verre et lut l'étiquette. "Bromhydrate de scopolamine." Elle ouvrit le tube et versa la quasi-totalité des comprimés dans la paume de sa main. Au même moment, la porte du cabinet de travail de sir Claude s'ouvrit et le secrétaire, Edward Raynor, apparut. Il s'immobilisa un instant et la regarda remettre le tube en place avant de repartir vers la table basse."

J'ai trouvé ça assez lourd et n'ai pu m'empêcher de me dire que si Agatha Christie avait écrit elle-même l'adaptation de sa pièce de théâtre, elle aurait dit tout ça de manière beaucoup plus subtile : très souvent dans ses livres c'est Hercule Poirot lui-même qui devine ce que les uns et les autres voient et font.

Heureusement, très vite, nous en venons à a configuration préférée : Hercule Poirot interroge chaque personnage présent et les dialogues rattrapent tout !

Huis-clos... Beaucoup de suspects... Peu d'alibis...
Mensonges... Secrets révélés...

En bref, une très belle enquête policière très bien menée par Hercule Poirot et une autre réussite à ajouter à son compteur.

Hercule Poirot / Sourire / Adaptation / Agatha Christie / Blog / Avis / Gif




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire