La jeune fille à la perle


Tracy Chevalier

Photo de couverture Folio Avis Blog ISBN 978-2-07-041791-0


4e de couverture :


La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Nous sommes à Delft, au dix-septième siècle, l’âge d’or de la peinture hollandaise. La ville est aussi prospère que rigide. 
Griet s’occupe du ménage et des six enfants de Vermeer en s’efforçant d’amadouer l’épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune étant très jalouse de ses prérogatives. 
Au fil du temps, la douceur de la jeune fille, sa vivacité, sa sensibilité émeuvent le maître. Il l’introduit dans son univers. A mesure que s’affirme leur intimité, la tension et la suspicion règnent dans la maisonnée, le scandale se propage dans la ville.


Mon avis :

Niais !!!


Dans ce roman, Tracy Chevalier nous conte l'histoire imaginaire de la jeune fille à la perle : célèbre tableau du peintre Johannes Vermeer.
Il existe un véritable mystère sur l'identité de cette jeune femme non résolue à ce jour : est-elle une habitante de Delft ou plus simplement une des filles de Vermeer ?

Tracy Chevalier choisit de faire de cette jeune femme une servante de la famille Vermeer : Griet. Et très vite, nous nous rendons compte que Griet rassemble à peu près tous les clichés possibles et imaginables.
A savoir : 
  • Griet vient d'une famille pauvre.
  • Elle a un soupirant qui l'aime beaucoup plus qu'elle ne l'apprécie.
  • Elle tombe amoureuse de son "Maître"
  • Elle attire tous les hommes qu'elle croise.
  • Les femmes la jalousent.
  • Elle a une "ennemie" qui ferait tout pour lui nuire.
  • Son frère est son confident.
  • Elle est une pauvre servante qui s'y connait plus en peinture que Vermeer !
J'exagère à peine !
Il faut le lire pour le croire mais tout servante qu'elle est Griet voit mieux que Vermeer ce qui manque sur ses différents tableaux. Elle déplace les objets pour qu'il comprenne de lui-même... 

Vermeer est peint (Quel jeu de mot, je m'épate moi-même !) comme un homme assez désagréable au final ne pensant qu'à sa peinture et ne pensant ni à sa famille, ni à Griet au final. Et surtout ne pensant jamais aux conséquences de ces actes.

Griet, elle, n'a de cesse de se victimiser pour tout : ses parents qui veulent la marier pour avoir plus de viande, son fiancé qu'elle malmène sans cesse et qui la dégoûte clairement ou les autres servantes qui ne la comprennent pas.  

Mis à part, ces gros défauts puisque cette "romance" est tout de même une grosse partie de l'histoire, il y a quelques points positifs. J'ai beaucoup aimé les évocations des autres peintures de Vermeer telles que La laitière, La dame au collier de perles ou Le concert.
Cela m'a donné envie de revoir ces peintures. 

Je dirais que c'est un roman assez "gentillet" qui m'a assez déçu. 

Le livre a été adapté au cinéma avec Scarlett Johansson et Colin Firth
Et vous ? Avez-vous vu ce film ? 
Ou lu le livre ?
Avez-vous aimé ?

Commentaires

  1. Ce livre m'a toujours intrigué et je me disais qu'il fallait que je le lise un jour mais au vu de ta chronique, je ne sais pas si ça vaut vraiment le coup! Je ne pensais pas que ça pouvait être aussi cliché !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le premier mot qui me vient à l'esprit (malheureusement) après cette lecture. Je n'ai vraiment pas été emballé par cette lecture.
      Ça se lit bien et vite mais c'est tout...

      Supprimer
  2. Dommage ! :/ De cette auteure j'ai lu "prodigieuses créatures" que j'avais beaucoup apprécié =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me note le titre sans promettre de le lire tout de suite !

      Supprimer
  3. Mince dommage. J'ai beaucoup entendu parler de celui ci et c'est vrai que je suis curieuse de le lire un jour. A voir ce que ça donnera pour moi..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as l'occasion de le lire, j'aimerais beaucoup avoir ton avis dessus !

      Supprimer
  4. J'ai ce livre dans ma PAL depuis un moment, et, au vu de ta chronique, il risque fort d'y rester encore longtemps. Je pensais que ce serait mieux que cela. Dommage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, bon en voyant les commentaires, je me dis que je suis peut-être passée à côté de quelque chose... Mais je ne suis tout de même pas emballée du tout par cette lecture.

      Supprimer
  5. Un livre qui a été un coup de cœur pour moi, je ne m'en lasse pas <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ? Tu l'avais chroniqué ? J'aimerais beaucoup avoir ton avis détaillé !

      Supprimer
  6. Pour moi, ce fut une belle découverte. Même si je peux comprendre les points que tu soulèves, j'ai aimé me laisser embarquer dans l'interprétation de l'autrice. Découvrir ce que ce portrait lui a inspiré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vraiment été très déçue comme on m'en avait beaucoup parlé j'en attendais peut-être trop justement. J'ai vu la chronique sur ton blog qui est très bien faite d'ailleurs et je comprends que tu ne sois pas d'accord avec moi. Ce qui m'a gêné c'est surtout le fait que la jeune fille à la perle ait d'un coup une meilleure vision que Vermeer sur la peinture et qu'elle soit dotée de toutes les qualités imaginables. Un peu trop de clichés pour moi.

      Supprimer
    2. C'est vrai qu'elle a vite l’œil pour repérer ce que lui met plus de temps à voir ^^

      Supprimer

Enregistrer un commentaire